LogoLogo

Blasco, Hélène. Facteurs pharmacocinétiques et variabilité de réponse aux médicaments utilisés dans le traitement des lymphomes

Blasco, Hélène (2008). Facteurs pharmacocinétiques et variabilité de réponse aux médicaments utilisés dans le traitement des lymphomes.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3390Kb

Résumé en francais

L'importante variabilité de la réponse thérapeutique dans les Lymphomes Malins non Hodgkiniens reste une préoccupation majeure pour les cliniciens. Au delà des facteurs pronostiques dépendants des caractéristiques du patient et de la pathologie déjà décrits, nous nous sommes intéressés au rôle de la pharmacocinétique des médicaments anticancéreux dans la variabilité de la réponse. Nous avons montré l'existence d'une relation exposition-réponse pour le méthotrexate dans le lymphome cérébral primitif, ce résultat pourrait permettre d'argumenter l'utilisation préférentielle de l'un des deux schémas d'administration étudiés. Concernant le rituximab, après avoir fait le point sur les données bibliographiques existantes, nous avons mis au point une méthode de dosage de cet anticorps monoclonal par ELISA (Enzyme-linked immunosorbent assay) qui a secondairement été utilisée pour analyser les données d'une étude pharmacocinétique. Nous avons notamment essayé d'identifier les sources de variabilité pharmacocinétiques de ce médicament telles que la masse tumorale.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Chatelut, Etienne
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire Pharmacologie Clinique et Expérimentale des Médicaments Anticancéreux, EA 3035
Mots-clés libres :Lymphome Malin Non Hodgkinien - facteurs pronostiques - méthotrexate - rituximab - variabilité pharmacocinétique
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :17 Nov 2008 12:42