LogoLogo

Viguier, Marion. Influence du changement de l'angle d'incidence entre le vecteur gravitationnel terrestre et l'axe sagittal du rachis sur les performances posturales statiques et dynamiques d'un individu

Viguier, Marion (2009). Influence du changement de l'angle d'incidence entre le vecteur gravitationnel terrestre et l'axe sagittal du rachis sur les performances posturales statiques et dynamiques d'un individu.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
8Mb

Résumé en francais

Le vecteur gravitationnel conditionne chacune des activités de l'Homme et en particulier son aptitude à s'ériger et contrôler sa posture et son équilibre. La manière (l'incidence) dont ce vecteur s'exerce sur le grand axe du corps dépend de la posture de l'individu. L'Homme partage sa vie entre trois postures fondamentales : debout, assise ou couchée. Ce travail a consisté à mesurer la posture en position debout après avoir modifié la durée et la qualité des deux autres postures. Deux situations expérimentales ont été utilisées : une modification de la posture assise en proposant un mobilier ergonomique aux mêmes élèves au cours de la scolarité de la 6ème à la 3ème et une modification de la posture couchée en plaçant des sujets en décubitus anti-orthostatique (- 6°) pendant 60 jours. On observe des modifications posturales : le mobilier ergonomique améliore les performances par rapport au mobilier conventionnel et permet d'atténuer la perte de performances induite par la puberté ; l'alitement de longue durée entraîne des perturbations du contrôle postural comparables à celles observées au cours des vols spatiaux. En position assise il faut donc promouvoir, pendant les années collège, l'utilisation d'un mobilier ergonomique. Si une position couchée doit être maintenue pendant une longue période (raison médicale) il faut alors mettre en place des méthodes prophylactiques (exercices physiques) pour lutter contre ses effets délétères. Ceci est valable, aussi, pour les séjours de longue durée en microgravité (vols spatiaux) afin de conserver au contrôle moteur toute son efficacité notamment lors du retour sur terre.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Dupui, Philippe
Montoya, Richard
Ecole doctorale:Comportement, langages, éducation, socialisation, cognition (CLESCO)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire de Physiologie, Faculté de Médecine, Toulouse
Mots-clés libres :Posture - Vecteur gravitationnel - Mobilier ergonomique - Alitement prolongé - Microgravité - Adolescence - Puberté
Sujets :Sciences et techniques des activités physiques et sportives
Déposé le :12 Oct 2015 13:13