LogoLogo

Mekonnen, Alhayat Ali. Coopération de réseaux de caméras ambiantes et de vision embarquée sur robot mobile pour la surveillance de lieux publics

Mekonnen, Alhayat Ali (2014). Coopération de réseaux de caméras ambiantes et de vision embarquée sur robot mobile pour la surveillance de lieux publics.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
7Mb

Résumé en francais

Actuellement, il y a une demande croissante pour le déploiement de robots mobile dans des lieux publics. Pour alimenter cette demande, plusieurs chercheurs ont déployé des systèmes robotiques de prototypes dans des lieux publics comme les hôpitaux, les supermarchés, les musées, et les environnements de bureau. Une principale préoccupation qui ne doit pas être négligé, comme des robots sortent de leur milieu industriel isolé et commencent à interagir avec les humains dans un espace de travail partagé, est une interaction sécuritaire. Pour un robot mobile à avoir un comportement interactif sécuritaire et acceptable - il a besoin de connaître la présence, la localisation et les mouvements de population à mieux comprendre et anticiper leurs intentions et leurs actions. Cette thèse vise à apporter une contribution dans ce sens en mettant l'accent sur les modalités de perception pour détecter et suivre les personnes à proximité d'un robot mobile. Comme une première contribution, cette thèse présente un système automatisé de détection des personnes visuel optimisé qui prend explicitement la demande de calcul prévue sur le robot en considération. Différentes expériences comparatives sont menées pour mettre clairement en évidence les améliorations de ce détecteur apporte à la table, y compris ses effets sur la réactivité du robot lors de missions en ligne. Dans un deuxiè contribution, la thèse propose et valide un cadre de coopération pour fusionner des informations depuis des caméras ambiant affixé au mur et de capteurs montés sur le robot mobile afin de mieux suivre les personnes dans le voisinage. La même structure est également validée par des données de fusion à partir des différents capteurs sur le robot mobile au cours de l'absence de perception externe. Enfin, nous démontrons les améliorations apportées par les modalités perceptives développés en les déployant sur notre plate-forme robotique et illustrant la capacité du robot à percevoir les gens dans les lieux publics supposés et respecter leur espace personnel pendant la navigation.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Lerasle, Frédéric
Herbulot, Ariane
Ecole doctorale:Systèmes
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire d'Analyse et d'Architecture des Systèmes (LAAS) - CNRS
Mots-clés libres :Systèmes de perception coopérative - Réseaux de caméras - Détection de personnes - Sélection de descripteurs - Suivi multi-cibles - Suivi Bayésien - Apprentissage - Fusion de données
Sujets :Informatique
Déposé le :17 Dec 2015 15:01