LogoLogo

Asrir, Assia. Caractérisation phénotypique et fonctionnelle des différentes populations de Lymphocytes T CD4 Folliculaires Mémoires

Asrir, Assia (2015). Caractérisation phénotypique et fonctionnelle des différentes populations de Lymphocytes T CD4 Folliculaires Mémoires.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
10Mb

Résumé en francais

Les LT CD4 folliculaires (TFH) forment un lignage distinct de LT contrôlant spécifiquement les lymphocytes B (LB) et la mise en place de la mémoire B. Alors que ces cellules étaient considérées comme des cellules effectrices uniquement, récemment il a été identifié, chez l'Homme et la souris, l'existence de TFH mémoires. Les TFH mémoires en tant que LT CD4 mémoires sont nécessaires, en cas de nouvelle rencontre avec l'antigène (Ag), à la mise en place d'une réponse Anticorps (Ac) rapide, efficace et de forte affinité. En effet, leur présence est corrélée à la génération et le maintien à long terme d'Ac de forte affinité lors d'infections virales. De plus, des études récentes montrent que l'analyse des TFH mémoires dans le sang périphérique peut fournir des indices pour comprendre le mode d'action des vaccins ainsi que la pathogenèse de maladies auto-immunes. Par ailleurs, dans le contexte de nombreuses maladies, de récents travaux suggèrent que l'évaluation de la fréquence et du phénotype des TFH mémoires dans le sang périphérique pourrait servir de bio-marqueur à l'établissement de diagnostique. Tout comme les cellules B mémoires qui sont subdivisées en différentes sous-populations en fonction de leur localisation et de la nature de leur Ac, différentes populations de TFH mémoires ont été récemment identifiées. Certaines se situent dans les organes lymphoïdes secondaires (OLS) drainants le site d'immunisation, de vaccination ou d'infection, ou circulantes dans les OLS non-drainants ou à proximité des plasmocytes à longue durée de vie dans la MO. Ces observations soulèvent donc la question majeure de leurs phénotypes, différences fonctionnelles et interactions face aux différentes populations de cellules B mémoires. L'objectif de mes travaux de Thèse a consisté à étudier l'hétérogénéité phénotypique et fonctionnelle présente entre ces différentes populations de TFH mémoires aux localisations diverses. De plus au vu de l'hétérogénéité existante au sein des LB mémoires (nœuds lymphatiques ou rate) et plasmocytes à longue durée de vie (MO), nous avons aussi évalué l'interaction cellulaire et fonctionnelle qui a lieu entre ces populations mémoires. Dans ce contexte, nous avons développé un modèle expérimental unique de vaccination protéique chez la souris sauvage non modifiée. Plus précisément, après immunisation, nous avons évalué le développement des TFH mémoires et cellule B spécifiques du même Ag dans les OLS drainants, la rate et la MO. Nous avons montré qu'en phase mémoire, les TFH mémoires locaux (résidants au niveau de l'OLS drainant le site de vaccination) présentent un phénotype " plus polarisé " que les TFH mémoires circulants (présents dans les OLS non drainants). Plus précisément, ces cellules expriment plus de Bcl-6, facteur de transcription régulant le programme génique des TFH, mais aussi des molécules de co-stimulation comme ICOS et PD-1. De plus, bien que surprenant pour des cellules quiescentes, les TFH mémoires locaux expriment le marqueur précoce d'activation CD69 alors que leurs homologues circulants au niveau de la rate, ne l'expriment pas. Parallèlement à ces observations phénotypiques, nous avons également mis en évidence que les TFH mémoires locaux, majoritairement CD69+, portent des TCR d'affinité élevée. Cette observation corrèle avec l'expression de complexes peptide-CMHII (p:CMHII) retrouvés uniquement dans les OLS drainants et, plus précisément, à la surface des LB mémoires locaux. De façon intéressante, le blocage des interactions entre le TCR-p-MHCII induit la libération et la circulation des TFH mémoires locaux ainsi que leur accumulation en périphérie. Par ailleurs nous avons montré qu'au niveau fonctionnel, après restimulation, les deux sous-populations de TFH mémoires promeuvent la différentiation des LB en plasmocytes. Cependant, nous avons montré que dans les phases précoces après restimulation, seuls les TFH mémoires locaux favorisent également la commutation isotypique des Ac ainsi que la sécrétion d'Ac de haute affinité. En parallèle et de façon cohérente à nos observations, nous avons montré que les LB mémoires locaux forment une population homogène programmée à se différencier en cellules effectrices alors que les cellules B circulantes constituent une population hétérogène avec une capacité de re-diversification de leurs Ac. En conclusion, cette étude révèle que l'anatomie des sous-populations de TFH mémoires est fortement liée à celle des cellules B mémoires. Ce travail met également en avant que les TFH et LB mémoires, qui représentent les deux acteurs majeurs de la mémoire humorale, ont une action complémentaire permettant d'adapter, en fonction de leur localisation et de leur capacité fonctionnelle, la nature de la réponse Ac. Cette découverte pourrait à terme avoir une grande incidence notamment dans la conception des vaccins.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Fazilleau, Nicolas
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Physiopathologie de Toulouse-Purpan (CPTP), UMR 1043
Mots-clés libres :Lymphocyte T CD4 folliculaire - Vaccin - Mémoire immunologique
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :08 Jan 2016 16:23