LogoLogo

Irshad, Muhammad. Dynamique des protéines pariétales au cours de l'élongation cellulaire dans des hypocotyles étiolés d'Arabidopsis thaliana: approches protéomique et transcriptomique

Irshad, Muhammad (2008). Dynamique des protéines pariétales au cours de l'élongation cellulaire dans des hypocotyles étiolés d'Arabidopsis thaliana: approches protéomique et transcriptomique.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3157Kb

Résumé en francais

La paroi cellulaire des végétaux supérieurs est une structure complexe jouant de nombreux rôles au cours du développement ainsi qu'en réponse aux stress. Les protéines pariétales sont notamment importantes au cours de l'élongation cellulaire. Des hypocotyles étiolés d'Arabidopsis thaliana ont été choisi comme modèle d'élongation cellulaire parce qu'ils subissent une élongation polarisée et rapide en l'absence de division cellulaire. Deux stades de développement ont été comparés grâce à des analyses protéomique et transcriptomique : pendant leur élongation vs après la fin de leur croissance. Pour rendre l'analyse protéomique efficace, une nouvelle méthode de purification de parois et une stratégie de séparation des protéines pariétales ont été établies. Les protéines ont été identifiées par cartographie peptidique massique en utilisant la spectrométrie de masse de type MALDI-TOF. Cette étude a permis d'identifier 137 protéines parmi lesquelles 51 n'avaient pas été identifiées auparavant. Plusieurs familles de protéines connues pour être impliquées dans l'elongation cellulaire ou son arrêt ont été trouvées par l'une ou l'autre approche (XTH, PG, expansines, peroxydases, laccases). De nouvelles protéines candidates pour jouer des rôles dans l'élongation cellulaire ont été identifiées, telles des protéases, des protéines liées au métabolisme des lipides ou des protéines de fonction inconnue. La comparaison des résultats de protéomique et de transcriptomique ne montre pas de cohérence systématique, suggérant l'existence de mécanismes de régulation post-transcriptionnels des gènes codant les protéines pariétales.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Jamet, Elisabeth
Pont-Lezica, Rafael
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Surfaces cellulaires et signalisation chez les végétaux (CNRS), UMR 5546
Mots-clés libres :Arabidopsis thaliana - développement - protéines pariétales - paroi cellulaire végétale - protéomique - transcriptomique
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :13 Nov 2008 12:40