LogoLogo

Tahayt, Abdelilah. Apport des mesures de la géodésie spatiale dans l'étude des déformations tectoniques actuelles dans la Méditerranée occidentale

Tahayt, Abdelilah (2008). Apport des mesures de la géodésie spatiale dans l'étude des déformations tectoniques actuelles dans la Méditerranée occidentale.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
10Mb

Résumé en francais

Les zones frontières de plaques sont caractérisées par des activités tectoniques et sismiques importantes. Les mouvements tectoniques actuels ont été évalués dans la Méditerranée occidentale (zones d'articulation des plaques Afrique--Ibérie--Eurasie) par trois techniques de la géodésie spatiale, GPS, InSAR (ENVISAT) et Imagerie Optique (SPOT5). Cette évaluation a été réalisée sur différentes échelles spatio-temporelles, en tenant compte des connaissances géologiques et géophysiques dans la région. Le GPS a été utilisé, d'une part, pour estimer le champ de vitesses des déformations dans les Pyrénées orientales et au Maroc septentrional ainsi que la partie sud de l'Ibérie, d'autre part pour le calcul des déplacements cosismiques dans la région d'Al Hoceima. L'InSAR et l'Imagerie Optique ont été mis à profit dans l'étude détaillée du séisme d'Al Hoceima (Mw = 6.5) du 24 février 2004. En premier lieu, nous avons montré le potentiel de chacune des techniques dans la quantification précise des déformations dans les exemples de limites de plaques tectoniques étudiés dans ce travail. Ensuite, nous avons considéré une approche de combinaison des jeux de données disponibles. Cette dernière approche nous a permis de suggérer deux nouveaux modèles: (1) Un modèle sur les mouvements de blocs à l'échelle régionale de la zone de convergence Afrique--Ibérie, où nous avons mis en évidence l'individualisation dans le Rif de trois blocs cinématiquement distincts; (2) Un modèle sur les paramètres sources du séisme à l'échelle locale de la région d'Al Hoceima, suggérant le jeu de deux failles conjuguées. Ce dernier modèle peut être intégré dans le premier puisqu'il concerne une limite sismogène des blocs individualisés.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Rigo, Alexis
Serroukh, Mostafa
Mourabit, Taoufik
Ecole doctorale:Sciences de l'Univers, de l'environnement et de l'espace (SDU2E)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire Dynamique Terrestre et Planétaire, UMR 5562 ; Département de Géologie, Tétouan (Maroc)
Mots-clés libres :GPS - InSAR - imagerie optique - simotectonique - tectonique actuelle - Alboran - Rif - Al Hoceima
Sujets :Sciences de la terre
Déposé le :10 Jul 2009 16:07