LogoLogo

Maffre, Faustine. Le bonheur est dans l'ignorance : logiques épistémiques dynamiques basées sur l'observabilité et leurs applications

Maffre, Faustine (2016). Le bonheur est dans l'ignorance : logiques épistémiques dynamiques basées sur l'observabilité et leurs applications.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2271Kb

Résumé en francais

Dans les logiques épistémiques, la connaissance est généralement modélisée par un graphe de mondes possibles, qui correspondent aux alternatives à l'état actuel du monde. Ainsi, les arêtes entre les mondes représentent l'indistinguabilité. Connaître une proposition signifie que cette proposition est vraie dans toutes les alternatives possibles. Les informaticiens théoriques ont cependant remarqué que cela a conduit à plusieurs problèmes, à la fois intuitifs et techniques : plus un agent est ignorant, plus elle a d'alternatives à examiner ; les modèles peuvent alors devenir trop grands pour la vérification de système. Ils ont récemment étudié comment la connaissance pourrait être réduite à la notion de visibilité. Intuitivement, l'idée de base est que quand un agent voit quelque chose, alors elle sait sa valeur de vérité. A l'inverse, toute combinaison de valeurs de vérité des variables non observables est possible pour l'agent. Ces informations d'observabilité permettent de reconstituer la sémantique standard de la connaissance : deux mondes sont indistinguables pour un agent si et seulement si chaque variable observée par cet agent a la même valeur dans les deux mondes. Notre objectif est de démontrer que les logiques épistémiques fondées sur la visibilité constituent un outil approprié pour plusieurs applications importantes dans le domaine de l'intelligence artificielle. Dans le cadre actuel de ces logiques de visibilité, chaque agent a un ensemble de variables propositionnelles qu'elle peut observer ; ces visibilités sont constantes à travers le modèle. Cela accompagne une hypothèse forte : les visibilités sont connues de tous, et sont même connaissance commune. De plus, la construction de la connaissance à partir de la visibilité entraîne des validités contre-intuitives, la plus importante étant que l'opérateur de la connaissance distribue sur les disjonctions de littéraux : si un agent sait que p ou q est vrai, alors elle sait que p est vrai ou que q est vrai, parce qu'elle peut les voir. Dans cette thèse, nous proposons des solutions à ces deux problèmes et les illustrons sur diverses applications telles que la planification épistémique ou les jeux booléens épistémiques, et sur des exemples plus spécifiques tels que le problème des enfants sales ou le problème du bavardage. Nous étudions en outre des propriétés formelles des logiques que nous concevons, fournissant axiomatisations et résultats de complexité.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Herzig, Andreas
Lorini, Emiliano
Ecole doctorale:Mathématiques, informatique, télécommunications de Toulouse (MITT)
laboratoire/Unité de recherche :Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT), UMR 5505
Mots-clés libres :Logique épistémique dynamique - Observation d'ordre supérieur - Problème du bavardage - Planification épistémique - Jeux booléens épistémiques - Annonces publiques
Sujets :Informatique
Déposé le :19 Jan 2017 10:41