LogoLogo

Gascuel, Quentin. Identification, variabilité, et connaissance in planta des effecteurs de pathogénicité de l'oomycète plasmopara halstedii, l'agent du mildiou du tournesol

Gascuel, Quentin (2014). Identification, variabilité, et connaissance in planta des effecteurs de pathogénicité de l'oomycète plasmopara halstedii, l'agent du mildiou du tournesol.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
7Mb

Résumé en francais

Plasmopara halstedii, l'oomycète phytopathogène à l'origine du mildiou chez le tournesol, est responsable de pertes agronomiques importantes. Pour lutter contre cet agent pathogène, des moyens de luttes génétiques existent sous forme de gènes de résistance (gènes Pl). Cependant, on observe ces 20 dernières années une recrudescence des isolats de P. halstedii contournant les gènes de résistance du tournesol utilisés en culture. Au sein des pathosystèmes, l'issue d'une interaction plante-agent pathogène dépend en grande partie de la co-évolution entre, (i) les protéines de résistance de la plante, et (ii) des protéines sécrétées de l'agent pathogène appelées effecteurs et dont le rôle est de modifier la physiologie de l'hôte pour favoriser l'infection. Au cours de cette thèse nous avons mis en place différentes approches de microscopie, de génomique et de biologie moléculaire pour étudier l'impact des effecteurs de P. halstedii dans sa virulence.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Godiard, Laurence
Vincourt, Patrick
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire des Interactions Plantes Micro-organismes (LIPM), UMR 2594
Mots-clés libres :Plasmopara halstedii - Helianthus annuus - Oomycète biotrophe obligatoire - Effecteur - Virulence
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :05 May 2017 17:40