LogoLogo

Rio, Natalia del. Germylène P,N-hétérocyclique : synthèse et réactivité

Rio, Natalia del (2016). Germylène P,N-hétérocyclique : synthèse et réactivité.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
5Mb

Résumé en francais

Ce travail de thèse est axé sur la synthèse et la réactivité d'un nouveau germylène P,N-hétérocyclique stabilisé par un fragment phosphanylidène-phosphorane. Le premier chapitre constitue un état de l'art des études portant sur la réactivité des espèces dérivées du groupe principal vis-à-vis de petites molécules (H2, NH3, éthylène, etc.). Une emphase particulière a été apportée à la description des différents mécanismes impliqués dans l'activation des liaisons de hautes énergies et à leur comparaison avec ceux rencontrés dans le cas des métaux de transitions. Le deuxième chapitre présente la synthèse et la caractérisation complète de germylene-phosphacétènes stabilisés par différents ligands phosphine fonctionnalisés. Ces dérivés sont thermiquement labiles et leur décarbonylation à diverse températures conduit au germylène-phosphinidène transitoire correspondant. L'évolution de ces intermédiaires est étroitement liée à la nature du ligand phosphine coordinné au Ge(II) central et, dans le cas du germylène stabilisé par un ligand diaminophosphine à quatre chaînons très volumineux, une migration intramoléculaire conduisant à un nouveau germylène cyclique à six chaînons est observée. L'étude de ce germylène P,N-hétérocyclique fait l'objet du troisième chapitre de ce manuscrit. Ce germylène présente un écart énergétique HOMO-LUMO faible du fait de sa stabilisation par le fragment phosphanilidène-phosphorane. En conséquence, sa réactivité est accrue en comparaison des germylènes N-hétérocycliques classiques pour qui l'écart d'énergie singulet-triplet est supérieur. La réactivité de ce nouveau germylène, incluant une étude en chimie de coordination vers acides de Lewis, est présentée. Dans le quatrième chapitre, un adduit réactif du germylène P,N-hétérocyclique avec un borane a été étudié expérimental et théoriquement. Du fait de l'existence de plusieurs sites réactifs de différentes natures au sein de ce composé, il se comporte comme un système "multi-activation" vis-à-vis de petites molécules. Son utilisation en tant que catalyseur dans des transformations organiques sera également présentée.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Kato, Tsuyoshi
Ecole doctorale:Sciences de la matière (SdM)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire Hétérochimie Fondamentale et Appliquée (LHFA), UMR 5069
Mots-clés libres :Germylène - Réactivité - Petites molécules
Sujets :Chimie
Déposé le :12 May 2017 17:23