LogoLogo

Scotto, Stefano. Rubidium vapors in high magnetic fields

Scotto, Stefano (2016). Rubidium vapors in high magnetic fields.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2455Kb

Résumé en francais

La spectroscopie optique des atomes simples permet une mesure très précise des propriétés atomiques et des perturbations extérieures, comme par exemple des champs électriques ou magnétiques appliqués. Le spectre Zeeman correspond à une signature du champ magnétique. Dans cette thèse nous présentons l'étude de la réponse du rubidium aux champs magnétiques intenses, dans le but d'utiliser celle-ci comme une sonde de champ magnétique dans l'intervalle de 0.1 T à 60 T. Ce travail a été réalisé dans le cadre du projet RUHMA (RUbidium Atoms in High MAgnetic fields). Notre étude ouvre la voie à la métrologie optique des champs intenses, en déterminant un champ magnétique grâce à la mesure d'une fréquence optique. Le principe de l'expérience consiste à comparer les spectres atomiques expérimentaux et les spectres théoriques calculés, afin d'obtenir la valeur de l'intensité du champ. Nous avons réalisé des premiers tests en champ magnétiques statiques, compris entre 0.06 T et 0.2 T. Dans ce régime, nous avons étudié en détails les effets dus à la structure particulière des niveaux d'énergie du système atomique: des configurations à trois ou quatre niveaux produisent des nouvelles résonances et influencent l'amplitude des signaux observés . Après cette phase préliminaire, le régime de champs intenses (entre 1 T et 60 T) a été exploré, en utilisant les bobines pulsées du Laboratoire National des Champs Magnétiques Intenses de Toulouse. L'une des tâches critiques de ce travail a été la miniaturisation du système expérimental, dans le but de satisfaire les contraintes imposées par une expérience en champ intense. Avec ce système nous avons pu étudier la métrologie des champs pulsés jusqu'à environ 58 T , ce qui est, à ce jour, le champ le plus intense auquel un gaz atomique n'a jamais été soumis. L'incertitude relative de notre méthode est de l'ordre de 10-4.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Rizzo, Carlo
Ciampini, Donatella
Ecole doctorale:Sciences de la matière (SdM)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire National des Champs Magnétiques Intenses (LNCMI), UPR 3228
Mots-clés libres :Physique atomique - Champ magnétique - Rubidium
Sujets :Physique
Déposé le :16 May 2017 12:43