LogoLogo

Berthelot, Kévin. Communication chimique et reconnaissance de castes chez les fourmis Odontomachus hastatus et Lasius niger

Berthelot, Kévin (2016). Communication chimique et reconnaissance de castes chez les fourmis Odontomachus hastatus et Lasius niger.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2381Kb

Résumé en francais

Chez les Formicidés, le nombre de reproducteurs par colonie est un trait fortement plastique entre les espèces, au sein des espèces et même à l'échelle populationnelle. Le passage d'un (monogynie) à plusieurs (polygynie) reproducteurs par colonie constitue une transition majeure dans l'évolution de la socialité. Les cinq chapitres de la présente thèse sont consacrés à l'étude des processus de communication impliqués dans la transition entre les deux grands types d'organisation sociale (monogynie et polygynie) en utilisant comme modèle principal la fourmi Odontomachus hastatus. Ces travaux, combinant études comportementales et électro-physiologiques et analyses chimiques suggèrent que les processus de communication chimique déterminent fortement l'organisation sociale de la colonie.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Jeanson, Raphaël
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Recherches sur la Cognition Animale (CRCA), UMR 5169
Mots-clés libres :Comportements agonistiques - Hydrocarbures cuticulaires - Perception - Indices chimiques - Reines
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :19 Dec 2017 12:38