LogoLogo

Brüers, Sasskia. Vers un système de "neuro-encryption" : de la compréhension de l'influence des oscillations cérébrales en vision au contrôle de la perception

Brüers, Sasskia (2017). Vers un système de "neuro-encryption" : de la compréhension de l'influence des oscillations cérébrales en vision au contrôle de la perception.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
9Mb

Résumé en francais

L'activité de notre cerveau est intrinsèquement rythmique : des oscillations sont observées à tous les niveaux de son organisation. Cette rythmicité de l'activité cérébrale influence notre perception. En effet, au lieu de superviser continuellement notre environnement, notre cerveau effectue de brèves " clichés " du monde extérieur (entre 5 et 15 par seconde). Cela crée des cycles perpétuels : notre perception visuelle fluctue en fonction de la phase de l'oscillation sous- jacente. De nombreuses données témoignent du fait que les oscillations cérébrales à différentes fréquences sont fondamentales à la formation de notre perception visuelle. Lors de cette thèse, nous avons utilisé le Paradigme de Bruit Blanc comme outil pour comprendre l'influence des oscillations sur la perception visuelle et qui par extension pourra être utilisé pour contrôler cette perception. Le paradigme de bruit blanc visuel utilise des séquences de flashs dont la luminance varie aléatoirement (créant ainsi du " bruit blanc "), comme stimuli, qui contraignent l'activité cérébrale de manière prédictible. Les réponses impulsionnelles à ces séquences de bruit blanc sont caractérisées par une composante oscillatoire forte dans la bande alpha (~10Hz), similaire à un écho perceptuel. Puisque les réponses impulsionnelles sont un modèle de la réponse de notre cerveau à un flash dans la séquence de bruit blanc, elles peuvent être utilisées pour reconstruire (plutôt qu'enregistrer) l'activité cérébrale en réponse à de nouvelles séquences de stimulation. Par ailleurs, des cibles ont été introduites au sein des séquences de bruit blanc à un niveau proche du seuil de perception, et le décours temporel de cette activité reconstruite autour de la présentation des cibles a été extrait. Ainsi, l'EEG reconstruit peut être utilisé pour étudier l'influence de ces oscillations contraintes sur la perception visuelle, indépendamment des autres types de signaux généralement enregistrés dans l'EEG. Dans un premier temps, nous avons validé le paradigme de bruit blanc en montrant que : 1) les séquences de bruits blancs influencent bien la détection des cibles, 2) les échos perceptuels évoqués par les séquences de bruit blancs sont stables dans le temps, 3) ces échos sont un bon modèle de l'activité cérébrale enregistrée par EEG, et 4) leurs bases neuronales se situent dans les aires visuelles primaires. Dans un second temps, nous avons étudié la relation entre ces oscillations cérébrales contrôlées par la séquence de bruit blanc et la détection des cibles. Ici, nous montrons que l'activité EEG reconstruite nous aide à déterminer la véritable latence à laquelle la phase de l'oscillation (thêta) influence la perception. De plus, nous avons aussi montré que l'amplitude de l'oscillation (alpha) influence la détection des cibles et ce, indépendamment des fluctuations des facteurs endogènes (tel que l'attention). Enfin, tirant parti de ce lien entre oscillation et perception, nous construisons deux algorithmes qui permettent de contrôler la perception des sujets. Tout d'abord, nous mettons au point un modèle " universel " de la perception qui permet de prédire, pour n'importe quel observateur, si une cible dans une séquence de bruit blanc sera vue ou non. Ensuite, nous construisons un modèle individuel qui utilise l'écho perceptuel de chaque sujet comme clé de cryptage et nous permet de présenter des cibles à des moments où la cible sera détectée par un sujet seulement au détriment de tous les autres sujets, créant ainsi une sorte de système de cryptage neuronal (" Neuro-Encryption ").

Sous la direction du :
Directeur de thèse
VanRullen, Rufin
Ecole doctorale:Comportement, langages, éducation, socialisation, cognition (CLESCO)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Recherche Cerveau et Cognition (CERCO), UMR 5549
Mots-clés libres :Perception visuelle - Oscillations - Réponse impulsionnelle - Paradigme de bruit blanc - Cycles perceptuels - Neuro-encryption
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :27 Apr 2018 11:00