LogoLogo

Lebaron, Simon. Etude fonctionnelle de l'hélicase à ARN Prp43p chez Saccharomyces cerevisiae

Lebaron, Simon (2008) Etude fonctionnelle de l'hélicase à ARN Prp43p chez Saccharomyces cerevisiae.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
7Mb

Résumé en francais

La biogenèse des ribosomes est un processus complexe qui débute par la synthèse d'un précurseur de l'ARN ribosomique (ARNr) 5S par l'ARN polymérase III et d'un précurseur commun aux ARNr 18S, 5.8S et 35S par l'ARN polymérase I. Certains nucléotides présents dans les séquences retrouvées dans les ARNr matures sont modifiés chimiquement. Ces modifications sont réalisées principalement par des petites particules ribonucléoprotéiques nucléolaires (snoRNP), qui agissent pendant ou juste après la transcription des précurseurs des ARNr (pré-ARNr). Ces pré-ARNr vont subir de nombreuses étapes de digestion endo- et exonucléolytiques. A la fin de ce processus les séquences additionnelles dites espaceurs seront éliminées et l'ARNr sera alors mature. Ces différentes étapes de maturation ne se déroulent pas sur de l'ARN nu mais au sein de particules dites pré-ribosomiques, composées de protéines ribosomiques (présentes dans les sous-unités matures) et de facteurs associés transitoirement avec ces particules. Aujourd'hui plus de deux cents facteurs sont requis pour la biogenèse des ribosomes, mais pour la majorité aucune fonction moléculaire précise n'a été identifiée. Pendant la première partie de ma thèse, j'ai étudié l'implication de l'hélicase à ARN Prp43p dans la biogenèse des ribosomes chez S.cerevisiae. Cette protéine était déjà connue pour jouer un rôle dans l'épissage des pré-ARNm. Nous avons montré que Prp43p assumait deux fonctions distinctes chez la levure. En effet, elle est requise à la fois pour la maturation des pré-ARNr et l'épissage des ARNm. Sa fonction moléculaire précise n'étant pas encore pleinement définie, il est supposé qu'elle soit requise pour la stabilisation et/ou la séparation de duplexes d'ARN. Finalement, j'ai entrepris d'étudier comment Prp43p fonctionne au sein de différentes particules ribonucléiques (RNP) impliquées dans différents processus cellulaires. Cela m'a permis d'identifier trois partenaires directes de cette hélicase possédant toutes un domaine G-patch. Nous avons ensuite pu montrer que ces partenaires ne sont pas nécessaires à l'association de Prp43p avec des RNP spécifiques. En revanche, ces protéines sont capables de moduler les activités ATPases et hélicases de Prp43p. En considérant que ces activités sont essentielles à la fonction de Prp43p, ces résultats suggèrent que la modulation des activités catalytiques d'une hélicase à ARN peut être un événement clé dans la régulation de processus cellulaires.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Henry, Yves
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire de Biologie Moléculaire Eucaryote (LBME), UMR 5099
Mots-clés libres :Biogenèse des ribosomes - Helicase à ARN - Levure - Activité ATPase - Activité helicase - Tap-Tag
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :10 Apr 2009 11:59