LogoLogo

El Khalfi, Zeineb. Lexicographic refinements in possibilistic sequential decision-making models

El Khalfi, Zeineb (2017). Lexicographic refinements in possibilistic sequential decision-making models.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4Mb

Résumé en francais

Ce travail contribue à la théorie de la décision possibiliste et plus précisément à la prise de décision séquentielle dans le cadre de la théorie des possibilités, à la fois au niveau théorique et pratique. Bien qu'attrayante pour sa capacité à résoudre les problèmes de décision qualitatifs, la théorie de la décision possibiliste souffre d'un inconvénient important : les critères d'utilité qualitatives possibilistes comparent les actions avec les opérateurs min et max, ce qui entraîne un effet de noyade. Pour surmonter ce manque de pouvoir décisionnel, plusieurs raffinements ont été proposés dans la littérature. Les raffinements lexicographiques sont particulièrement intéressants puisqu'ils permettent de bénéficier de l'arrière-plan de l'utilité espérée, tout en restant "qualitatifs". Cependant, ces raffinements ne sont définis que pour les problèmes de décision non séquentiels. Dans cette thèse, nous présentons des résultats sur l'extension des raffinements lexicographiques aux problèmes de décision séquentiels, en particulier aux Arbres de Décision et aux Processus Décisionnels de Markov possibilistes. Cela aboutit à des nouveaux algorithmes de planification plus "décisifs" que leurs contreparties possibilistes. Dans un premier temps, nous présentons des relations de préférence lexicographiques optimistes et pessimistes entre les politiques avec et sans utilités intermédiaires, qui raffinent respectivement les utilités possibilistes optimistes et pessimistes. Nous prouvons que les critères proposés satisfont le principe de l'efficacité de Pareto ainsi que la propriété de monotonie stricte. Cette dernière garantit la possibilité d'application d'un algorithme de programmation dynamique pour calculer des politiques optimales. Nous étudions tout d'abord l'optimisation lexicographique des politiques dans les Arbres de Décision possibilistes et les Processus Décisionnels de Markov à horizon fini. Nous fournissons des adaptations de l'algorithme de programmation dynamique qui calculent une politique optimale en temps polynomial. Ces algorithmes sont basés sur la comparaison lexicographique des matrices de trajectoires associées aux sous-politiques. Ce travail algorithmique est complété par une étude expérimentale qui montre la faisabilité et l'intérêt de l'approche proposée. Ensuite, nous prouvons que les critères lexicographiques bénéficient toujours d'une fondation en termes d'utilité espérée, et qu'ils peuvent être capturés par des utilités espérées infinitésimales. La dernière partie de notre travail est consacrée à l'optimisation des politiques dans les Processus Décisionnels de Markov (éventuellement infinis) stationnaires. Nous proposons un algorithme d'itération de la valeur pour le calcul des politiques optimales lexicographiques. De plus, nous étendons ces résultats au cas de l'horizon infini. La taille des matrices augmentant exponentiellement (ce qui est particulièrement problématique dans le cas de l'horizon infini), nous proposons un algorithme d'approximation qui se limite à la partie la plus intéressante de chaque matrice de trajectoires, à savoir les premières lignes et colonnes. Enfin, nous rapportons des résultats expérimentaux qui prouvent l'efficacité des algorithmes basés sur la troncation des matrices.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Fargier, Hélène
Ben Amor, Nahla
Ecole doctorale:Mathématiques, informatique, télécommunications de Toulouse (MITT)
laboratoire/Unité de recherche :Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT), UMR 5505
Mots-clés libres :Décision séquentielle - Théorie de possibilités - Critères lexicographiques - Arbres de décision - Processus décisionnels de Markov
Sujets :Informatique
Déposé le :15 Jun 2018 14:01