LogoLogo

Lafuite, Anne-Sophie. Erosion de la biodiversité et durabilité des systèmes socio-écologiques

Lafuite, Anne-Sophie (2017). Erosion de la biodiversité et durabilité des systèmes socio-écologiques.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
1435Kb

Résumé en francais

Ecosystèmes et sociétés humaines interagissent de façon bidirectionnelle, notamment via la perte de biodiversité et de services écosystémiques. Au sein de cette boucle de rétroaction, les interactions d'échelles (spatiales et temporelles) mènent à des découplages qui peuvent réduire le bien-être humain et la durabilité des systèmes socio-écologiques (SSEs). Par une approche de modélisation, cette thèse explore les conséquences de long terme de telles interactions d'échelle. Nous montrons que le découplage temporel dû aux dettes d'extinction peut mener à des effondrements. De plus, ces découplages temporels réduisent la capacité d'adaptation du système, rendant plus probables des transitions soudaines vers des trajectoires non durables. Cependant, la conservation des habitats naturels et l'internalisation économique des conséquences de la perte de biodiversité permettent d'éviter ou de réduire ces crises. Cette étude met en évidence le rôle des rétroactions et des interactions d'échelles dans les SSEs, et insiste sur l'importance d'une vision de long terme pour la durabilité des sociétés humaines.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Loreau, Michel
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Station d’Ecologie théorique et expérimentale, UMR 5321
Mots-clés libres :Biodiversité - Economie - Dette d'extinction - Durabilité - Système socio-écologique
Sujets :Sciences de l'environnement
Déposé le :29 Aug 2018 12:50