LogoLogo

Hodel, Florent. Serpentinites néoprotérozoïques : une fenêtre sur la lithosphère océanique associée à la dislocation de Rodinia

Hodel, Florent (2017). Serpentinites néoprotérozoïques : une fenêtre sur la lithosphère océanique associée à la dislocation de Rodinia.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
10Mb

Résumé en francais

Cette thèse de doctorat se focalise sur la fin du Précambrien, le Néoprotérozoïque, une période charnière dans l'histoire de la Terre, par l'étude d'unités ophiolitiques datées entre 800 et 700 Ma. Les travaux présentés ici portent sur l'étude pétrographique, géochimique et magnétique des serpentinites de ces ophiolites. Associées à des sutures panafricaines en bordure des cratons ouest africain et amazonien, ces ophiolites sont des vestiges des subductions et de la lithosphère océanique associées à la dislocation du supercontinent Rodinia. L'étude de ces ophiolites permet de proposer des contextes de formation pour ces sections de lithosphère océanique. Une autre question à l'origine de ce travail était : L'étude de la serpentinisation et de l'hydrothermalisme associé permet-elle d'apporter des contraintes sur le paléoenvironnement océanique ?

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Macouin, Mélina
Ivan Ferreira da Trindade, Ricardo
Ecole doctorale:Sciences de l'Univers, de l'environnement et de l'espace (SDU2E)
laboratoire/Unité de recherche :Géosciences Environnement Toulouse (GET), UMR 5563 ; Universidade de São Paulo, Instituto de Astronomia, Geofísica e Ciências Atmosféricas (IAG), Brésil
Mots-clés libres :Serpentinites - Ophiolites - Néoprotérozoïque - Hydrothermalisme - Rodinia - Anti-Atlas - Araguaia belt - Pétrographie - Géochimie - Magnétisme
Sujets :Sciences de la terre
Déposé le :19 Sep 2018 10:36