LogoLogo

Ngor, Peng Bun. Dynamique des peuplements de poissons dans le bassin inférieur du Mékong

Ngor, Peng Bun (2018). Dynamique des peuplements de poissons dans le bassin inférieur du Mékong.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
6Mb

Résumé en francais

Le débit saisonnier du Mékong joue un rôle central dans la structuration amont/aval des communautés aquatiques. Cette étude examine les dynamiques de la structure spatiale et temporelle des communautés de poissons dans le bassin inférieur du Mékong, comprenant le Mékong aval et ses principaux affluents. L'application de méthodes statistiques univariées et multivariées, sur des bases de données spatiales et temporelles piscicoles et environnementales, met en évidence : * Le rôle prépondérant des débits dans l'explication de la dynamique spatiale et temporelle des patrons de diversité et de structure des assemblages piscicoles dans la bassin aval du Mékong. * Les effets de la pêche non sélective dans l'un des plus grands systèmes de production halieutique tropicale au monde, le lac le Tonlé Sap, avec la mise en évidence d'une production globalement durable marquée néanmoins par une composition altérée des communautés de poissons. * Les réponses des assemblages de poissons face aux fluctuations saisonnières et à la stabilité des débits dans les rivières non régulées et régulées du bas Mékong. Les résultats obtenus lors de cette thèse contribuent à la connaissance du fonctionnement des peuplements piscicoles et apportent une aide à la conception de plans de gestion et de conservation des ressources halieutiques et des autres ressources aquatiques dans le bassin du Mékong et au-delà. Cette étude suggère que : * Le maintien de la dynamique saisonnière des débits et de la connectivité des habitats est impératif afin d'assurer la dispersion longitudinale et latérale des poissons vers des habitats vitaux pour leur reproduction, leur alimentation et leur protection. * L'établissement d'une réglementation appropriée basée sur la connaissance des pics migratoires de poissons aux différentes échelles spatio-temporelles permettrait aux poissons migrateurs de franchir les rivières pour accéder à leurs habitats nécessaires à l'accomplissement de leur cycle de vie. Aussi, faire respecter et opérationnaliser de façon efficace les mécanismes officiels de gestion halieutique aux échelles locales, nationales et régionales, mais aussi allouer suffisamment de moyens pour le secteur de la pêche afin de lutter contre les pratiques de pêche illégale et pour la mise en œuvre de mesures de conservation contribuerait à résoudre les problèmes de surexploitation des ressources aquatiques. * La mimique des variations naturelles des débits par les barrages hydroélectriques devrait être priorisées et appliquées comme une des mesures permettant d'atténuer leurs impacts sur les peuplements aquatiques du bassin du Mékong.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Lek, Sovan
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire Evolution et Diversité Biologique, UMR 5174
Mots-clés libres :Richesse et composition des peuplements de poissons - Filtres environnementaux - Saisonnalité et prédictibilité des débits - Impact des pêcheries - Barrages hydroélectriques - Bassin du Mékong - Asie
Sujets :Sciences de l'environnement
Déposé le :28 Sep 2018 18:10