LogoLogo

Alamini Rodrigues, Caroline. Influence de la mobilité de la colonne vertébrale sur les composantes posturale et focale du transfert assis-debout

Alamini Rodrigues, Caroline (2016). Influence de la mobilité de la colonne vertébrale sur les composantes posturale et focale du transfert assis-debout.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3559Kb

Résumé en francais

Il est connu que le mouvement volontaire entraîne une perturbation de la posture, qui nécessite d'être compensée par des mouvement contre-perturbateurs définis comme " ajustements posturaux ". Ce processus dynamique, qui se produit avant, pendant et après le mouvement focal, nécessite la mobilité de la chaîne posturale, avec un patron spécifique pour chaque tâche.L'objectif de cette thèse de doctorat a été d'explorer l'influence de la mobilité du rachis sur les composantes focale et posturale du transfert assis- debout, ou sit-to-stand (STS), qui est une tâche indispensable à l'autonomie fonctionnelle. Trois séries expérimentales ont évalué l'effet d'une restriction de mobilité de la colonne vertébrale sur les ajustements posturaux anticipateurs (APAs) et le mouvement focal de la tâche de STS réalisée à vitesse maximale. Des paramètres biomécaniques ont été calculés à partir des données fournies par un plateau de forces et un capteur de pression. La première série a évalué l'effet de la mobilité lombo-pelvienne au moyen de trois types de contentions lombaires, et a montré qu'une réduction du jeu articulaire de cette région était associée des APAs plus longs et plus amples, ainsi qu'à une augmentation de la durée du mouvement focal. La seconde série a mis en évidence les mêmes variations en explorant l'influence de la mobilité de la colonne cervicale au moyen de trois contentions cervicales. La dernière série s'est focalisée sur le rôle de l'augmentation de la tension musculaire le long du tronc, en utilisant un protocole spécifique de compression bimanuelle. Les résultats ont montré qu'une tension musculaire plus élevée induisait une augmentation de la durée des APAs mais sans variation de la durée du mouvement focal. L'ensemble de ces résultats suggèrent que la colonne cervicale et la colonne lombaire sont à la fois impliquées dans les composantes focale et posturale du STS, et que le maintien de leur mobilité peut favoriser l'autonomie fonctionnelle. En revanche, l'augmentation de la tension musculaire le long du tronc nécessite uniquement une réorganisation des ajustements posturaux pour maintenir le même niveau de performance.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Hamaoui, Alain
Ecole doctorale:Comportement, langages, éducation, socialisation, cognition (CLESCO)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire de Physiologie de la posture et du mouvement (PoM Lab), Albi
Mots-clés libres :Transfert assis-debout - Sit-to-stand - Ajustements posturaux - Performance - Colonne vertébrale - Mobilité - Tension musculaire
Sujets :Sciences et techniques des activités physiques et sportives
Déposé le :12 Oct 2018 13:20