LogoLogo

Leghait, Julien. Evaluation du potentiel perturbateur thyroïdien du fipronil chez deux espèces : le rat et le mouton

Leghait, Julien (2008). Evaluation du potentiel perturbateur thyroïdien du fipronil chez deux espèces : le rat et le mouton.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
690Kb

Résumé en francais

L'évaluation de la toxicité thyroïdienne du fipronil chez l'homme est entravée par le défaut d'expression chez le rat adulte de la thyroxine-binding globulin, principale protéine de liaison spécifique des hormones thyroïdiennes chez l'homme. Le but de ce travail est de réévaluer le schéma physiopathologique du fipronil dans une espèce plus pertinente par rapport à l'homme. Les effets perturbateurs thyroïdiens chez le rat ont été confirmés et reliés à une induction enzymatique hépatique induisant une augmentation de la clairance de la thyroxine. L'identification, par une approche transcriptomique, des gènes différentiellement exprimés dans la thyroïde sous traitement au fipronil, est cohérente avec une hypersécrétion de thyrotropine. Aucun des effets obtenus chez le rat n'a été observé chez le mouton, espèce exprimant la thyroxine-binding globulin, excepté une augmentation modérée de la clairance de la thyroxine libre. Cette divergence d'effet a été reliée aux différences quantitatives de métabolisation du fipronil entres les deux espèces.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Viguié, Catherine
Gayrard, Véronique
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Physiopathologie et Toxicologie Expérimentales (PTE), UMR 181 INRA-ENVT
Mots-clés libres :rat - mouton - fipronil - insecticide - perturbateur endocrinien - fonction thyroïdienne - thyroxine-binding globulin
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :07 Jul 2009 15:15