LogoLogo

El Haje, Noura. A heterogeneous data-based proposal for procedural 3D cities visualization and generalization

El Haje, Noura (2018). A heterogeneous data-based proposal for procedural 3D cities visualization and generalization.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
13Mb

Résumé en francais

Ce projet de thèse est né d'un projet de collaboration entre l'équipe de recherche VORTEX/ Objets visuels: de la réalité à l'expression (maintenant REVA: Réel Expression Vie Artificielle) à l'IRIT : Institut de Recherche en Informatique de Toulouse d'une part et de professionnels de l'éducation, entreprises et entités publiques d'autre part. Le projet de collaboration SCOLA est essentiellement une plate-forme d'apprentissage en ligne basée sur l'utilisation des jeux sérieux dans les écoles. Il aide les utilisateurs à acquérir et à repérer des compétences prédéfinies. Cette plate-forme offre aux enseignants un nouvel outil flexible qui crée des scénarios liés à la pédagogie et personnalise les dossiers des élèves. Plusieurs contributions ont été attribuées à l'IRIT. L'une d'elles consiste à suggérer une solution pour la création automatique d'environnements 3D, à intégrer au scénario du jeu. Cette solution vise à empêcher les infographistes 3D de modéliser manuellement des environnements 3D détaillés et volumineux, ce qui peut être très coûteux et prendre beaucoup de temps. Diverses applications et prototypes ont été développés pour permettre à l'utilisateur de généraliser et de visualiser son propre monde virtuel principalement à partir d'un ensemble de règles. Par conséquent, il n'existe pas de schéma de représentation unique dans le monde virtuel en raison de l'hétérogénéité et de la diversité de la conception de contenus 3D, en particulier des modèles de ville. Cette contrainte nous a amené à nous appuyer largement dans notre projet sur de vraies données urbaines 3D au lieu de données personnalisées prédéfinies par le concepteur de jeu. Les progrès réalisés en infographie, les capacités de calcul élevées et les technologies Web ont largement révolutionné les techniques de reconstruction et de visualisation des données. Ces techniques sont appliquées dans divers domaines, en commençant par les jeux vidéo, les simulations et en terminant par les films qui utilisent des espaces générés de manière procédurale et des animations de personnages. Bien que les jeux informatiques modernes n'aient pas les mêmes restrictions matérielles et de mémoire que les anciens jeux, la génération procédurale est fréquemment utilisée pour créer des jeux, des cartes, des niveaux, des personnages ou d'autres facettes aléatoires uniques sur chaque jeu. Actuellement, la tendance est déplacée vers les SIG: Systèmes d'Information Géographiques pour créer des mondes urbains, en particulier après leur mise en œuvre réussie dans le monde entier afin de prendre en charge de nombreuses domaines d'applications. Les SIG sont plus particulièrement dédiés à des applications telles que la simulation, la gestion des catastrophes et la planification urbaine, avec une grande utilisation plus ou moins limitée dans les jeux, par exemple le jeu "Minecraft", dont la dernière version propose une cartographie utilisant des villes du monde réel Geodata in Minecraft. L'utilisation des données urbaines existantes devient de plus en plus répandue dans les applications cartographiques pour deux raisons principales: premièrement, elle permet de comprendre le contenu spatial d'objets urbains de manière plus logique et, deuxièmement, elle fournit une plate-forme commune pour intégrer des informations au niveau de la ville provenant de différents environnements ou ressources et les rendre accessibles aux utilisateurs. Un modèle de ville virtuelle en 3D est une représentation numérique de l'espace urbain qui décrit les propriétés géométriques, topologiques, sémantiques et d'apparence de ses composants. En général, un MV3D\footnote{Modèle de Ville en 3D} sert de plate-forme d'intégration pour plusieurs facettes d'un espace d'informations urbain, comme l'a souligné "Batty": "En bref, les nouveaux modèles ne sont pas simplement la géométrie numérique des modèles traditionnels, mais des bases de données à grande échelle pouvant être visualisées en 3D. En tant que tels, ils représentent déjà un moyen de fusionner des données symboliques ou thématiques plus abstraites, même des modèles symboliques, dans ce mode de représentation".

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Jessel, Jean-Pierre
Ecole doctorale:Mathématiques, informatique, télécommunications de Toulouse (MITT)
laboratoire/Unité de recherche :Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT), UMR 5505
Mots-clés libres :Visualisation 3D - Optimisation - Points de saillance - Atlas de texture
Sujets :Informatique
Déposé le :06 Mar 2019 10:12