LogoLogo

Bétourné, Alexandre. Etude pharmacologique de la synapse Fibres Moussues / CA3: Rôles de la dynorphine, du zinc et des canaux KATP KIR6.2/SUR1 dans la mémoire contextuelle chez la souris

Bétourné, Alexandre (2008) Etude pharmacologique de la synapse Fibres Moussues / CA3: Rôles de la dynorphine, du zinc et des canaux KATP KIR6.2/SUR1 dans la mémoire contextuelle chez la souris.

[img]PDF (Accès restreint. S’adresser à l’accueil de la BU Sciences de Toulouse ) - Accès intranet - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
8Mb

Résumé en francais

Cette thèse analyse l'implication de plusieurs éléments de la synapse Fibres Moussues (FM) / CA3-hippocampique dans la formation de la mémoire contextuelle chez la souris. La région CA3 de l'hippocampe est un véritable réseau auto-associatif qui participe à la création de souvenirs complexes, de type épisodique. Les FM, principales projections des cellules granulaires du gyrus denté sur les neurones du CA3, sont essentielles aux processus d'apprentissages et de mémorisation. Elles sont capables de libérer, en plus du glutamate (leur neurotransmetteur principal), de nombreux neuromodulateurs. 1- Les FM co-libèrent un peptide opioïde, la dynorphine, dont les récepteurs cibles, les récepteurs opioïdes Kappa (KOR), sont localisés sur les terminaisons présynaptiques des fibres. Par des injections pharmacologiques localisées dans la région CA3 d'agonistes et/ou d'antagonistes sélectifs, nous avons montré que l'activation pharmacologique des KOR immédiatement après un apprentissage dans le paradigme de peur conditionnée au contexte (CPC), supprimait la mémoire contextuelle chez la souris. Les KOR sont également une des nombreuses cibles modulées par le zinc vésiculaire, un neurotransmetteur atypique co-localisé avec le glutamate dans des vésicules spécifiques, et libéré par les FM. 2- Les travaux antérieurs de notre laboratoire ont montré que la chélation pharmacologique du zinc hippocampique perturbait l'acquisition et la consolidation de la mémoire contextuelle (Daumas et al., 2004). Afin de répondre aux problèmes de spécificité posés par les chélateurs du zinc et de clarifier les rôles joués par cet ion, nous avons essayé d'invalider le gène codant le transporteur ZnT3, une protéine internalisant le zinc vésiculaire dans cette région. L'injection intra-tissulaire ou intracérébroventriculaire de siRNAs nus visant l'ARNm de ce transporteur n'a pas eu d'effets sur le comportement et les concentrations hippocampiques en zinc. Nous avons donc commencé à développer un protocole original d'administration des siRNAs: l'électropulsation in situ. 3- Finalement, nous avons étudié l'implication des canaux KATP Kir6.2/SUR1 de la région CA3 dans la mémoire contextuelle. Ces canaux possèdent un site de liaison spécifique pour le zinc et ils participeraient au contrôle métabolique de la neurosécrétion des FM. L'injection d'un ouvreur spécifique des KATP (le diazoxide) dans le CA3 a provoqué un déficit spécifique d'acquisition de la mémoire contextuelle, altération retrouvée chez des souris transgéniques ne possédant pas la sous-unité Kir6.2. Globalement, nos résultats montrent l'implication de deux cibles du zinc (KOR, KATP Kir6.2/SUR1) dans la formation de la mémoire contextuelle chez la souris. Ils sont une pierre supplémentaire dans la compréhension du fonctionnement cellulaire de la région CA3 hippocampique, dont la complexité est indispensable à la création des souvenirs.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Francés, Bernard
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Recherches sur la Cognition Animale (CRCA), UMR 5169
Mots-clés libres :souris - mémoire contextuelle - hippocampe - CA3 - canaux KATP
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :08 Jul 2009 10:55