LogoLogo

Augenstreich, Jacques. Rôle et mécanismes moléculaires d'action des lipides de l'enveloppe de Mycobacterium tuberculosis dans la virulence

Augenstreich, Jacques (2018). Rôle et mécanismes moléculaires d'action des lipides de l'enveloppe de Mycobacterium tuberculosis dans la virulence.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
11Mb

Résumé en francais

Mycobacterium tuberculosis est la bactérie responsable de la tuberculose (TB), une infection pulmonaire grave. La TB est un problème majeur de santé publique mondial ; un tiers de la population mondiale est porteur de M. tuberculosis et l'émergence de formes de TB résistantes aux antibiotiques confirme la nécessité de développer de nouvelles approches thérapeutiques. Pour atteindre cet objectif, il est crucial de mieux comprendre les mécanismes infectieux de M. tuberculosis. L'équipe de C. Guilhot s'intéresse aux lipides de l'enveloppe bactérienne impliqués dans la virulence de M. tuberculosis, en particulier lors de l'interaction du bacille avec les macrophages de l'hôte. Un type de lipide en particulier s'est démarqué pour son rôle crucial dans cette interaction : les Dimycocérosates de Phthiocérol (DIM). Malgré leur importance, le mécanisme d'action moléculaire des DIM n'est toujours pas connu. Les objectifs de ma thèse ont été 1) d'étudier le rôle des DIM dans le trafic intracellulaire de M. tuberculosis au sein du macrophage, et 2) de comprendre les mécanismes d'action des DIM dans la virulence. Par une combinaison de méthodes biologiques et biophysiques, nous avons montré que les DIM contribuent à l'induction de la rupture du phagosome et de l'apoptose du macrophage infecté par M. tuberculosis, en collaboration avec un autre facteur majeur de virulence bactérien, ESAT-6. Au niveau moléculaire, nous avons confirmé que les DIM sont transférés dans la membrane du macrophage au contact avec la bactérie, et y induisent une rigidification membranaire locale. Nous avons aussi montré que les DIM dans une membrane sont capables de potentialiser l'activité membranolytique d'ESAT-6 et d'autre(s) facteur(s) encore non identifiés. Les DIM ont un rôle pléiotropique dans l'interaction de M. tuberculosis avec le macrophage. Leur mécanisme d'action impliquerait des modifications des propriétés biophysiques membranaires, modifiant l'activité des effecteurs membranaires bactériens et potentiellement de l'hôte. Ces travaux ouvrent la voie à l'étude du mécanisme d'action d'autres lipides de virulence dont certains pourraient également s'insérer dans la membrane du macrophage.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Astarie-Dequeker, Catherine
Haanappel, Evert
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Institut de Pharmacologie et de Biologie Structurale (IPBS), UMR 5089
Mots-clés libres :Mycobacterium tuberculosis - Macrophages - Infection - Lipides - Membrane - Dimycocérosate de phthiocérol
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :18 Apr 2019 10:39