LogoLogo

Paboriboune, Phimpha. Surveillance des hépatites virales B-C au Laos ; De l'analyse de routine à la recherche de biomarqueurs par métabolomique

Paboriboune, Phimpha (2018). Surveillance des hépatites virales B-C au Laos ; De l'analyse de routine à la recherche de biomarqueurs par métabolomique.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
5Mb

Résumé en francais

Les travaux exposés dans cette thèse sont le reflet d'années d'efforts consacrées à la mise en place de diagnostics de qualités des hépatites virales au Laos au sein du Centre d'infectiologie Lao Christophe Mérieux (CILM), dont je suis aujourd'hui la directrice scientifique. En introduction, nous avons tenu à présenter les caractéristiques socio-économiques du Laos et ses défis sanitaires pour atteindre les Millennium Development Goals, qui guident les politiques publiques de pays en situation de développement. Nous avons jugé important de souligner ces points tout comme la présentation du CILM pour faire comprendre au lecteur le contexte de réalisation de ce travail. C'est grâce à une bio-banque riche de plus de 7,000 échantillons biologiques de patients infectés par les virus des hépatites virales B et C, que nous avons pu poser la question de recherche clé de cette thèse : Comment évoluent les hépatites virales chez les patients reçus depuis une dizaine d'années au CILM ? Cette question en a fait émerger une deuxième concernant la qualité du diagnostic dans les centres de soins à Vientiane. Ainsi, nous nous sommes intéressés aux kits de diagnostic rapide de l'hépatite B utilisés dans les structures de soins de Vientiane, comparés au standard utilisé dans notre laboratoire. Ces travaux, qui ont donné lieu à la publication de 2 articles (un troisième article a été soumis), jouent un rôle capital pour le pays, car ils donnent des axes d'intervention aux autorités de santé publique laotiennes pour combattre ce fléau. Nous avons choisi une présentation dichotomique des hépatites virales avec une partie dédiée aux hépatites B et une partie dédiée à l'hépatite C en raison de l'émergence d'une troisième question de recherche plus fondamentale. Il s'agit du risque de développement du cancer du foie chez les patients infectés, risque différent suivant que l'on est porteur d'une hépatite B ou d'une C. En effet, les outils diagnostiques pour déterminer la magnitude de ce risque sont peu ou pas accessibles pour les patients au Laos. C'est la raison pour laquelle la dernière partie de notre travail a porté sur la recherche de marqueurs potentiels de cette transition pathologique par des techniques de métabolomique appliquées aux deux types d'infection. La possibilité d'accéder à une bio-banque de milliers de sérums accumulés au fil des ans est un des atouts de notre laboratoire pour satisfaire cette démarche scientifique. Nos résultats bien que préliminaires différencient bien les deux types d'infection. Ils ouvrent la voie vers de nouveaux horizons diagnostiques et seront poursuivis dans le cadre d'un projet Européen Marie Sklodowska-Curie Actions - Research and Innovation Staff Exchange.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Deharo, Eric
Marti, Guillaume
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire de Pharmacochimie et Pharmacologie pour le Développement (PHARMA-DEV), UMR 152 IRD-UT3
Mots-clés libres :Développement - Hépatites B et C - Diagnostic - Bio-banque - Recherche - Métabolomique - Laos
Sujets :Chimie
Déposé le :26 Apr 2019 11:05