LogoLogo

Martins Varino, Filipa Catarina. Typologie des tempêtes du XXe siècle

Martins Varino, Filipa Catarina (2017). Typologie des tempêtes du XXe siècle.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
12Mb

Résumé en francais

L'étude de la variabilité des cyclones extra-tropicaux (ETC) est non seulement un sujet d'intérêt pour la communauté scientifique mais aussi d'une grande importance en raison de ses impacts socio-économiques. Toutefois, l'étude continué de la variabilité des ETC et de leurs impacts est encore rare, en particulier a l'échelle de temps du Xeme siècle. Cette thèse vise a étudier la variabilité des trajectoires de tempêtes et de leurs dégâts associés du début du Xxeme siècle a 2010. Pour ce faire, le travail est divisé en deux sections principales, l'une dédiée a la climatologie des ETCs au cours du siècle dernier a partir de données de réanalyse, et la seconde centrée sur le calcul d'indices de pertes et l'évaluation des risques induits par les tempêtes. On s'intéresse en premier lieu a l'étude de la variabilité des ETCs par l'application d'un algorithme de suivi de cyclone, sur la réanalyse de long terme du Centre Européen (ECMWF) ERA-20C. Le nombre annuel d'ETC modérées a intenses fait ressortir trois périodes historiques distinctes. Deux périodes, l'une au début et la seconde à la fin du Xeme siècle (1900-1935 et 1980-2010) ne présentent aucune tendance tandis qu'au milieu du siècle (1930-1980) une tendance significative à l'augmentation apparait. Cette dernière peut toutefois être interrogée en raison de l'inhomogénéité temporelle des réanalyses de long terme. Pour cette raison, un ensemble de paramètres physiques sont analysés en vue d'interpréter physiquement les trois périodes. Durant la période 1930-1980, un refroidissement général de l'atmosphère est observé, en particulier aux hautes latitudes, qui augmente le gradient méridien de température et en conséquence la baroclinicité et la conversion barocline. Par ailleurs, cette augmentation de la fréquence d'ETC est observée spécifiquement sur le Pacifique (Atlantique) au cours de la première (seconde) moitié de la période en lien avec une inversion de l'indice Oscillation Décennale du Pacifique (Oscillation Multidecennale Atlantique). La seconde partie de la thèse s'intéresse à l'analyse des tempête scausant les plus forts dégâts du Xeme siècle. Tout d'abord, on calcule un champ d'indices de dégâts de vents forts pour plus de vingt pays. On développe ensuite une Méthode de Suivi de Tempêtes de Forts Dégâts et les résultats de l'algorithme de suivi sont combinés avec les indices de dégâts de vents forts pour chaque pays. On obtient une liste des tempêtes historiques et leurs dégâts associés. Enfin, on effectue une analyse par composite pour les tempêtes les plus sévères en France en lien avec leur position relative au Jet Stream. Les résultats montrent que la majorité des 700 tempêtes les plus sévères en France sont des tempêtes Atlantiques (advectées vers l'Est le long du storm track Atlantique) et 35% d'entre-elles traversent le Jet Stream. Pour celles-ci le croisement du Jet Stream a lieu majoritairement au-dessus de la Manche et jusqu'à 12h avant de parvenir en France. Le renforcement associé au croisement du Jet Stream a lieu lorsque la tempête est a sa distance plus proche de la France.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Arbogast, Philippe
Rivière, Gwendal
Joly, Bruno
Ecole doctorale:Sciences de l'Univers, de l'environnement et de l'espace (SDU2E)
laboratoire/Unité de recherche :Centre National de Recherches Météorologiques (CNRM-GAME), UMR 3589
Mots-clés libres :Suivi de tempêtes - 20ème siècle - ERA-20C - Réchauffement arctique - Changement climatique - Dégâts - Courant de jet - Réassurance
Sujets :Sciences de l'environnement
Déposé le :18 Jul 2019 13:53