LogoLogo

Guy, Endrick. Contribution de l'effectome et de l'effecteur de type 3 XopAC de Xanthomonas campestris pv. campestris à l'agressivité sur A. thaliana

Guy, Endrick (2013). Contribution de l'effectome et de l'effecteur de type 3 XopAC de Xanthomonas campestris pv. campestris à l'agressivité sur A. thaliana.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
16Mb

Résumé en francais

Xanthomonas campestris pv. campestris (Xcc) est un pathogène vasculaire bactérien responsable de la nervation noire des Brassicacées. Afin de coloniser ses plantes hôtes, Xcc utilise un système de sécrétion de type 3 permettant d'injecter des protéines de virulence bactériennes appelées effecteurs de type 3 (ET3) directement à l'intérieur des cellules hôtes. Les ET3 manipulent alors le métabolisme de la cellule hôte et suppriment les défenses végétales pour favoriser la multiplication de la bactérie. Dans le but d'identifier des ET3 associés à un changement d'agressivité sur deux écotypes d'Arabidopsis thaliana (Kashmire et Columbia-0), une étude de génétique d'association (GWA) a été mise au point en utilisant les ET3 variables de Xcc. L'étude de GWA et la mutagénèse des ET3 de la souche 8004 ont permis d'identifier 9 ET3 associés à un changement différentiel d'agressivité de Xcc entre les deux écotypes d'A. thaliana. Parmi eux, xopAC a été identifié comme un gène majeur d'avirulence sur l'écotype Col-0 tandis que xopAM est un gène mineur d'avirulence sur cette même plante. L'analyse fonctionnelle de xopAC montre que les deux domaines de la protéine (LRR et Fic) sont nécessaires à sa fonction d'avirulence sur l'écotype Col-0 ainsi qu'à l'induction de nécrose chez des plantes non hôtes. Le domaine LRR est également requis pour la localisation membranaire de XopAC in planta. Enfin, la recherche des protéines végétales cibles de XopAC a permis d'identifier deux Receptor-Like Cytoplasmic Kinases, RIPK et PBL2, requis pour la reconnaissance de la souche 8004 de Xcc chez Col-0. Ce travail pose les bases génétiques de la dissection de l'immunité des Brassicacées à Xcc.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Noël, Laurent
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire des Interactions Plantes Micro-organismes (LIPM), UMR 2594
Mots-clés libres :Xanthomonas - Xcc - GWA - xopAC - xopAM - Fic - LRR - RLCK - RIPK - PBL2
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :30 Sep 2019 15:10