LogoLogo

Aarnink, Alice. Le CMH du macaque crabier : son polymorphisme et son influence sur divers paramètres biologiques

Aarnink, Alice (2012). Le CMH du macaque crabier : son polymorphisme et son influence sur divers paramètres biologiques.

[img]PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Sciences de Toulouse) - Accès intranet - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
7Mb

Résumé en francais

Le macaque crabier (Macaca fascicularis) est utilisé comme modèle en immunologie expérimentale dans la mise au point de nouveaux traitements tels que la prévention du rejet d'organes transplantés, ou le traitement préventif ou curateur de maladies infectieuses. Comme chez tous les vertébrés dotés d'un système immunitaire adaptatif, le Complexe Majeur d'Histocompatibilité (CMH) du macaque crabier occupe une place privilégiée dans le développement des réponses immunitaires adaptatives de type cellulaire et humorale. L'objectif de nos travaux était d'étudier l'influence du polymorphisme du CMH sur divers traits quantitatifs biologiques reflétant le fonctionnement du système immunitaire. L'aire de répartition du macaque crabier est très grande dans le Sud-est asiatique et des animaux de différentes origines géographiques sont disponibles. Les animaux de l'île Maurice et des Philippines qui présentent un polymorphisme génétique plus restreint que ceux d'Indonésie ou du Vietnam ont la faveur de la plupart des groupes de recherche. Grâce à des techniques de biologie moléculaire éprouvés, nous avons tout d'abord décrit le polymorphisme des gènes DRA et DRB de quatre populations de macaques (Maurice, Philippines, Vietnam et Java). Quant aux gènes de classe I du CMH, leur grand nombre chez le macaque (jusqu'à 12 par génome haploïde) nous a fait opter pour le séquençage massif (pyroséquençage 454) des transcrits des gènes de classe I du CMH. Par cette technique, nous avons pu caractériser le polymorphisme des gènes de classe I exprimés chez un macaque Malaisien et de nombreux animaux d'origines Mauricienne. Le génotypage de microsatellites de la région du CMH ainsi que le génotypage du locus DRB, nous a permis de mettre en évidence l'influence du polymorphisme de la région DR sur la numération des lymphocytes T CD4+ circulant chez les macaques Philippins. Par ailleurs l'étude systématique de l'influence du polymorphisme du CMH sur les divers traits quantitatifs de la numération formule sanguine, a révélé chez ces mêmes macaques, une association entre la numération plaquettaire et la région de classe III du CMH. Dans une autre étude portant sur 45 macaques crabiers d'origine Mauricienne inoculés par SIVmac251, nous avons révélé que la charge virale plasmatique cent jours après inoculation est influencée par le polymorphisme de la région de classe IB du CMH. Le génotypage d'un grand nombre de macaques Mauriciens (N=750) par l'étude de 18 microsatellites répartis le long du CMH, nous a permis d'estimer par une méthode originale le taux de recombinaison dans le CMH dans la population de l'île Maurice qui est caractérisée par une fondation récente et une phase d'expansion rapide. Le taux de recombinaison dans cette population de macaque est 2 à 10 fois moins élevé que celui décrit pour la région HLA chez l'homme. Enfin, l'étude dans les 4 populations (Maurice, Philippines, Java et Vietnam) de microsatellites localisés dans le CMH et en dehors de ce dernier, nous a permis de détecter un signal de sélection positive dans la région de classe III. Il apparait que le signal de sélection concernerait la population de macaques crabier des Philippines et pourrait être en rapport avec la pression de sélection exercée par le Plasmodium ou d'autres agents infectieux. Au total, ces travaux nous ont permis d'augmenter nos connaissances sur le polymorphisme du CMH chez le macaque crabier et pour la première fois de mettre en évidence son influence sur des paramètres biologiques. Ces travaux devraient permettre à la communauté scientifique de mieux appréhender le macaque crabier en tant que modèle d'étude.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Blancher, Antoine
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire d'Immunogénétique Moléculaire (LIMT), EA 3034
Mots-clés libres :Macaca fascicularis - Complexe majeur d'histocompatibilité - Microsatellites - QTL - Lymphocytes T - SIV - Taux de recombinaison - Processus sélectif
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :05 Nov 2019 09:42