LogoLogo

Abdelhamid, Mohamed Hadi Mohamed. Effets de facteurs exogènes sur les gamètes masculins et leur génome : conséquences potentielles d'une élévation modérée de la température des testicules et des épididymes sur la qualité du gamète

Abdelhamid, Mohamed Hadi Mohamed (2019). Effets de facteurs exogènes sur les gamètes masculins et leur génome : conséquences potentielles d'une élévation modérée de la température des testicules et des épididymes sur la qualité du gamète.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4Mb

Résumé en francais

L'impact des expositions de la vie courante, et en particulier de la température, sur la reproduction masculine est très étudié. Dans ce projet, nous avons étudié deux principaux paramètres liés à l'infertilité après une exposition testiculaire à une augmentation modérée de température (+2°C) chez des hommes sains : la morphologie et l'aneuploïdie du spermatozoïde et exploré leur potentielle réversibilité. Nous avons conçu un protocole expérimental qui a impliqué 5 hommes fertiles et une population témoin de 27 autres hommes fertiles. L'augmentation de température testiculaire et épididymaire a été obtenue en maintenant les testicules dans une position supra-scrotale au moyen de sous-vêtements spécialement conçu, portés 15 +/- 1heure par jour pendant 120 jours consécutifs. La première partie de ma thèse a été consacrée à l'étude de l'augmentation de température sur la morphologie des spermatozoïdes et l'indice des anomalies multiples (IAM). Nous avons observé un impact significatif sur la morphologie du sperme et l'IAM entre le 20ème et 34ème jour reflétant un effet sur les stades de spermiogenèse et de méiose. Cet effet drastique a été présent pendant toute la période de chauffage et la récupération des valeurs initiales a été observée au 73ème jour. Dans une deuxième partie, les aneuploïdies des chromosomes X,Y, 18 ont été analysées par hybridation in situ par la fluorescence (FISH) avant, pendant et après l'augmentation modérée de température. Nous avons constaté une augmentation significative de l'aneuploïdie totale du sperme, de la disomie sexuelle et de la nullisomie au 45ème jour après chauffage. Ces effets ont été complétement inversés après deux cycles de spermatogenèse après l'exposition à la chaleur. Ces résultats confirment l'impact de la température sur la spermatogenèse et peuvent avoir des implications cliniques dans l'infertilité masculine et notamment le concept de réversibilité après au moins deux cycles de spermatogenèse sans exposition à la chaleur.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Bujan, Louis
Hamdi, Safouane
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Groupe de Recherche en Fertilité Humaine (GRFH), EA 3694
Mots-clés libres :Température - Testicule - Morphologie - Spermocytogramme - Aneuploïdie - Hommes - Spermatogenèse - Epididyme
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :14 Nov 2019 11:09