LogoLogo

Yang, Xu. Une étude expérimentale de la photoréduction du mercure atmosphérique dans des eaux de pluie

Yang, Xu (2019). Une étude expérimentale de la photoréduction du mercure atmosphérique dans des eaux de pluie.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3176Kb

Résumé en francais

La photoréduction atmosphérique du Hg pourrait avoir lieu à la fois en phase gazeuse et aqueuse. Les taux de photoréduction du Hg(II) que nous observons dans l'eau de pluie, en condition d'ensoleillement total, sont d'un ordre de grandeur inférieur au taux optimisé de photoréduction dans les nuages >1.0 h-1 dans les modèles globaux de mercure. La photoréduction aqueuse de mercure dans l'atmosphère est trop lente pour constituer une voie de réduction dominante. Les formes HgBr2, HgCl2, HgBrNO2, HgBrHO2 gazeuses atmosphériques, balayées par les aérosols aqueux et les gouttelettes de nuages, sont converties en formes de Hg(II)-DOC dans les précipitations en raison de l'abondance de carbone organique dans les aérosols et de l'eau de nuages. Des calculs théoriques montrent que les taux de photolyse en phase gazeuse de composés de mercure(II) peuvent être suffisamment rapide pour rééquilibrer le cycle de mercure atmosphérique modélisé.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Sonke, Jeroen
Ecole doctorale:Sciences de l'Univers, de l'environnement et de l'espace (SDU2E)
laboratoire/Unité de recherche :Géosciences Environnement Toulouse (GET), UMR 5563
Mots-clés libres :Mercure - Eau de pluie - Taux de photoréduction - Phase gazeuse - Phase aqueuse - Modèle atmosphérique
Sujets :Sciences de l'environnement
Déposé le :18 Dec 2019 09:36