LogoLogo

Lamarche, Camille. Compréhension de l'efficacité bactéricide de différentes technologies de haute puissance pulsée

Lamarche, Camille (2019). Compréhension de l'efficacité bactéricide de différentes technologies de haute puissance pulsée.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
8Mb

Résumé en francais

L'efficacité bactéricide des faisceaux d'électrons pulsés et des décharges électriques dans l'eau est admise depuis plusieurs années. Cependant, les mécanismes responsables de l'inactivation bactérienne restent toujours à déterminer. Bacillus pumilus est une bactérie de référence pour les traitements ionisants. Elle a été choisie dans notre étude car les deux technologies produisent des radiations. De plus, cette bactérie a la capacité de sporuler. Les spores ont une organisation spécifique constituée de différentes couches (protéines, lipides, peptidoglycanes, ...) et d'un cœur déshydraté qui leur permet d'être extrêmement résistantes aux stress environnementaux. Une telle résistance peut également être expliquée par la présence de petites protéines acido-solubles (SASPs) de type a/ß. Ces protéines saturent l'ADN et le protégent. Dans l'étude, nous avons investigué les mécanismes responsables de la mortalité de Bacillus pumilus après l'exposition au traitement. Des outils de microscopie de pointe à l'échelle du nanomètre (microscope électronique à balayage, à transmission et microscope à force atomique) ont permis de révéler une désorganisation de Bacillus pumilus après son traitement avec les décharges électriques. Une modification de l'hydrophobicité de Bacillus pumilus est également mise en évidence par AFM. Les gels d'électrophorèse à champ pulsé (PFGE) révèlent des dommages au niveau de l'ADN, notamment des cassures simple et double brin. Enfin, l'analyse quantitative des protéines réalisée par spectrométrie de masse a permis d'identifier les processus biologiques (transformations moléculaires nécessaires au fonctionnement d'entités biologiques) affectés par le traitement. Les résultats obtenus à travers cette thèse peuvent apporter une explication à l'inactivation de Bacillus pumilus par faisceau d'électrons pulsés et les décharges électriques.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Rols, Marie-Pierre
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Institut de Pharmacologie et de Biologie Structurale (IPBS), UMR 5089
Mots-clés libres :Dommages à l'ADN - Inactivation des spores - Gel d'électrophorèse à champ pulsé - Microscopie électronique - Microscopie à force atomique - Protéomique
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :10 Jan 2020 09:35