LogoLogo

Karoui, Chadlia. Neuroplasticity behind the rehabilitation of asymmetrical hearing loss and tinnitus through cochlear implantation: from psychoacoustic evaluations to neuroimaging studies

Karoui, Chadlia (2019). Neuroplasticity behind the rehabilitation of asymmetrical hearing loss and tinnitus through cochlear implantation: from psychoacoustic evaluations to neuroimaging studies.

[img]PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Sciences de Toulouse) - Accès intranet - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
11Mb

Résumé en francais

Ce travail de thèse visait à étudier les adaptations périphériques et centrales du système auditif liées à l'effet bénéfique des implants cochléaires (IC) chez les sujets présentant une perte auditive asymétrique (AHL) et des acouphènes. En ce sens, notre principal intérêt était d'étudier la possibilité d'une fusion entre le signal électrique de l'IC et le signal acoustique de l'oreille auditive et de déterminer si cette fusion restaure les mécanismes d'intégration binaurale, comme chez les sujets ayant une audition normale (NH), tant sur le niveau comportemental qu'au niveau central. D'un point de vue clinique, ces études sur la récupération de l'audition chez les sujets souffrant d'AHL fourniront des informations cruciales sur les capacités plastiques du cerveau à s'adapter à la stimulation électrique et guideront ainsi les stratégies thérapeutiques permettant de mieux récupérer les capacités binaurales et la perception linguistique et paralinguistique. Nous avons combiné différents types de tests comportementaux et audiologiques, des analyses radiologiques et une évaluation en neuroimagerie (imagerie PET Scan H2O15). En outre, nous avons pu décrire certaines propriétés qualitatives du son perçu du côté implanté et évaluer la réponse centrale à cette incohérence spectrale - lorsque les deux signaux de nature différente sont présentés, nous renseignant potentiellement sur des stratégies adaptatives possibles. Par ailleurs, nous avons confirmé que les principaux avantages de la réafférentation électrique via l'IC sont principalement la diminution et, dans certains cas, la suppression des acouphènes. Nous avons également envisagé plusieurs stratégies thérapeutiques pour le masquage des acouphènes impliquant non seulement l'oreille IC, mais également l'oreille NH. Dans l'ensemble, nous estimons que les sujets AHL bénéficient réellement de l'implantation cochléaire. Par conséquent, nos données indiquent que les adaptations plastiques induites par la réafférentation électrique chez les sujets AHL pourraient jouer un rôle déterminant dans la restauration des capacités binaurales, dans l'adaptation aux caractéristiques spectrales du signal IC et dans la suppression des acouphènes, ce qui permettrait potentiellement d'apporter un peu plus d'informations sur leurs mécanismes sous-jacents.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Marx, Mathieu
Barone, Pascal
Ecole doctorale:Comportement, langages, éducation, socialisation, cognition (CLESCO)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Recherche Cerveau et Cognition (CERCO), UMR 5549
Mots-clés libres :Surdité asymétrique - Surdité unilatérale - Implant cochléaire - Vocodeur - Acouphène - Plasticité
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :13 Feb 2020 14:00