LogoLogo

Daudet, Maxime. Initiation de l'accrétion continentale dans le domaine bétique

Daudet, Maxime (2019). Initiation de l'accrétion continentale dans le domaine bétique.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
13Mb

Résumé en francais

L'étude thermo-chronologique des sédiments syn- à post-rift et syn-orogéniques permet de reconstituer l'évolution temps-température des bassins aux différent stades de l'orogenèse. Cette étude combinée à des observations structurales et stratigraphiques permet en effet de déterminer l'évolution spatial et temporelle de la marge passive depuis les premiers stades de son inversion jusqu'aux stades finaux de la collision associés à l'exhumation rapide des unités internes métamorphiques. Les Cordillères des Bétiques et du Rif appartiennent à l'extrémité occidentale des chaînes péri-méditerranéennes. L'histoire géodynamique, associée à la formation des Bétiques depuis l'Oligocène est marquée en profondeur par une combinaison de processus de retrait, de déchirement et de délamination de la lithosphère continentale et ou océanique dans le contexte de convergence entre l'Afrique et l'Europe. En réponse, la croûte qui forme aujourd'hui le bassin d'Alboran et les zones internes des Bétiques et du Rif a été soumise à une extension dans la zone d'arrière arc depuis l'Oligocène. Cette phase d'extension a été synchrone des déformations compressives enregistrées dans la couverture méso-cénozoïque des marges Ibérique et nord-africaine et la formation des chaines plissées d'avant pays. L'utilisation d'analyses thermochronologiques basse-température traces de fission et (U-Th)/He sur apatite appliquées aux séries de flyschs d'âge Crétacé et Tertiaire du domaine Maurétanien et Massylien met en evidence l'importance d'une phase d'exhumation Paléogène. Combiné aux observations structurales et stratigraphiques il apparaît que cette épisode d'exhumation est associé au développement d'un avant-pays tout le long des Cordillères Bétiques sur près de 400 km. L'examen des relations structurales entre les flyschs, les séries subbétiques et le Trias démontre que la tectonique salifère a joué un rôle majeur. Cette observation conduit à expliquer la structure actuelle des zones externes des Bétiques tout en diminuant l'ampleur des mouvements tectoniques. Combinées aux datations U-Pb sur zircons détritiques qui contraignent les provenances des unités de flyschs au Mésozoïque et au Cénozoïque, entre des sources Ibériques, d'Alboran et d'Afrique, les résultats de ce travail ont permis de préciser l'évolution paléogéographique et géodynamique des Bétiques depuis la transition Ouest Tethys-Atlantique, le stade collision Alpine, jusqu'à son évolution actuelle associée à l'ouverture de la Méditerranée Occidentale.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Mouthereau, Frédéric
Brichau, Stéphanie
Ecole doctorale:Sciences de l'Univers, de l'environnement et de l'espace (SDU2E)
laboratoire/Unité de recherche :Géosciences Environnement Toulouse (GET), UMR 5563
Mots-clés libres :Prisme d'accrétion - Bétiques - Thermochronologie basse-température
Sujets :Sciences de la terre
Déposé le :13 Feb 2020 15:43