LogoLogo

Douaud, Marine. Identification et caractérisation de la mutation responsable de l'épilepsie photosensible chez la poule

Douaud, Marine (2009). Identification et caractérisation de la mutation responsable de l'épilepsie photosensible chez la poule.

[img]PDF (L'auteur ne souhaite pas la mise en ligne de sa thèse. L'exemplaire papier peut être consulté ou emprunté à la BU Sciences de Toulouse) - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
579Kb

Résumé en francais

L'épilepsie réflexe photosensible est provoquée par l'association de la sensibilité génétique ou idiopathique des individus, appelée photosensibilité, et de stimuli lumineux (télévision, jeux vidéo...). A ce jour, aucun gène n'a été identifié chez l'homme comme étant responsable de la photosensibilité génétique. La lignée Fepi, un modèle génétique poulet qui présente une prédisposition à ce type d'épilepsie, a été utilisée dans un pedigree expérimental dédié de type backcross, qui a permis de localiser la mutation epi sur le microchromosome GGA25. L'objectif de ma thèse était d'identifier, puis de caractériser la mutation responsable de l'épilepsie photosensible du modèle poulet. Pour cela, j'ai d'abord construit la carte génétique de GGA25 et participé à la construction de la carte d'hybrides irradiés près de la mutation epi. En parallèle, j'ai participé à la construction de la carte génétique à haute résolution qui a permis de restreindre la localisation de la mutation dans un intervalle de 6,6 cM, comportant un gène candidat : SV2A (Synaptic Vesicle glycoprotein 2A), puis dans un intervalle final de 0,5 cM à l'intérieur du gène. J'ai également pu montrer que le phénotype épileptique était associé à une diminution significative de l'expression du gène SV2A chez les poulets épileptiques. Le séquençage de la région codante du gène m'a ensuite permis de mettre en évidence un épissage aberrant de l'exon 3 survenant spécifiquement chez les individus épileptiques. Enfin, j'ai pu identifier une mutation survenant dans le site accepteur de l'intron 2 pouvant expliquer l'épissage aberrant.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Vignal, Alain
Pitel, Frédérique
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire de Génétique Cellulaire (LGC), UMR 444 INRA-ENVT
Mots-clés libres :Epilepsie photosensible - GGA25 - Cartes RH - Cartographie génétique - SV2A - Epissage alternatif
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :13 Mar 2020 11:01