LogoLogo

Al Hayek, Sandy. Etude du rôle du gène ovo /svb dans le maintien et la différentiation des cellules souches intestinales chez la drosophile

Al Hayek, Sandy (2019). Etude du rôle du gène ovo /svb dans le maintien et la différentiation des cellules souches intestinales chez la drosophile.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
11Mb

Résumé en francais

L'intestin adulte est un organe très dynamique chargé des fonctions vitales. Bien que les cellules qui composent l'intestin soient quotidiennement perdues, l'homéostasie intestinale est maintenue tout au long de l'âge adulte grâce aux propriétés d'auto-renouvèlement et de différenciation des cellules souches intestinales (CSI). Dans ce travail nous montrons que le facteur de transcription OvoL/Shavenbaby (Svb) est nécessaire pour l'homéostasie intestinale des mouches adultes. Des travaux récents ont montré que Svb est d'abord traduit en tant qu'une longue protéine qui agit comme facteur répresseur de transcription (Svb-REP), puis post-traductionnellement transformé en facteur de transcription activateur plus court (Svb-ACT) en réponse aux petits peptides appelés Polished rice (Pri). Nous constatons que Svb est spécifiquement exprimé et transformé en isoforme activatrice dans les progéniteures intestinales adultes, c'est-à-dire les cellules souches intestinales et les entéroblastes (ISC/EB). Svb-ACT est nécessaire pour protéger les cellules souches de l'apoptose et suffisant pour favoriser leur prolifération. En effet, les tests d'épistasie génétiques révèlent que l'expression de Svb dans les CSI est activée par deux voies mitotiques principales, EGFR et Wnt. Nous avons identifié une région régulatrice de svb qui active son expression dans les CSI et les EB et démontré que son activité repose sur la liaison directe des effecteurs nucléaires des voies EGFR et Wnt. En outre, nous avons délimité un second enhancer de svb nécessaire pour l'induction de son expression dans les cellules différenciées absorbantes, les entérocytes (ECs). D'une manière intéressante on a constaté que c'est l'isoforme Svb-REP qui est exprimée et requise au sein des EC. Svb-REP induit la différenciation de l'EB en EC et est nécessaire pour maintenir la survie et la différenciation adéquate des ECs. Enfin, nous montrons que Svb-ACT est nécessaire à la croissance des tumeurs dérivées de la prolifération excessive des CSI et que Svb-REP est suffisant pour bloquer le comportement tumoral et conduire à la différenciation des CSI en EC. L'ensemble de nos données sur les mouches démontrent donc que l'expression contrôlée et la maturation du facteur de transcription OvoL/Svb jouent un rôle clé dans l'équilibre entre le maintien/prolifération des cellules souches et la différenciation des entérocytes dans l'intestin adulte.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Payre, François
Osman, Dani
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Biologie du Développement (CBD), UMR 5547
Mots-clés libres :Cellules souches intestinales - Homéostasie - Prolifération - Différentiation - Intestin moyen
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :30 Jun 2020 13:11