LogoLogo

Mathieu-Bégné, Eglantine. Mécanismes d'infection de l'ectoparasite de poissons d'eau douce Tracheliastes polycolpus

Mathieu-Bégné, Eglantine (2020). Mécanismes d'infection de l'ectoparasite de poissons d'eau douce Tracheliastes polycolpus.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
11Mb

Résumé en francais

Quels mécanismes écologiques et évolutifs rendent les interactions entre espèces possibles ? J'ai abordé cette question en considérant l'interaction entre un parasite de poisson d'eau douce (Tracheliastes polycolpus) et plusieurs de ses hôtes cyprinidés. J'ai d'abord mis en avant le rôle de l'environnement à une échelle spatiale très fine (quelques centaines de mètres) sur le taux de rencontre entre ce parasite et ses hôtes. A plus large échelle spatiale (la France) j'ai illustré le rôle limitant de la résistance des populations hôtes sur la distribution de T. polycolpus. Par ailleurs j'ai montré que T. polycolpus parvient à parasiter différentes espèces hôtes en s'appuyant sur une expression plastique de ses gènes. Enfin, j'ai montré que les communautés bactériennes associées à l'hôte changent consécutivement à l'infection parasitaire dans une dynamique de co-infection avec le parasite. Par le déploiement d'approches variées et complémentaires, il apparaît que des facteurs environnementaux, liés à l'hôte, au parasite ou encore à leur cortège de bactéries contribuent à la réalisation d'une interaction étroite et durable tel que le parasitisme.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Loot, Géraldine
Rey, Olivier
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire Évolution et Diversité Biologique, UMR 5174
Mots-clés libres :Interaction hôte-parasite - Filtre de rencontre - Filtre de compatibilité - Génomique - Ecosystèmes aquatiques
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :02 Jul 2020 10:36