LogoLogo

Astudillo, Leonardo. Rôle des sphingolipides dans la cancérogenèse : l'exemple de la maladie de Gaucher

Astudillo, Leonardo (2016). Rôle des sphingolipides dans la cancérogenèse : l'exemple de la maladie de Gaucher.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
5Mb

Résumé en francais

Les sphingolipides représentent une classe majeure de lipides qui sont des constituants de toutes les cellules eucaryotes. Ils sont des effecteurs bioactifs impliqués dans les fonctions clés cellulaires comme la différenciation, la prolifération, la motilité, l'apoptose et la sénescence. De plus, leur rôle dans le cancer est maintenant bien établi pour de nombreux sphingolipides. La maladie de Gaucher (MG) est une lipidose héréditaire, à transmission autosomique récessive, due à un déficit enzymatique en glucocérébrosidase (béta-glucosidase acide, codée par le gène GBA1). Cette enzyme est une des différentes enzymes participant au métabolisme des sphingolipides : elle permet la dégradation du glucosylcéramide (GlcCer) en céramide. La MG est caractérisée par une surcharge en GlcCer dans les cellules du système réticulo-endothélial du foie, de la rate et de la moelle osseuse (cellules de Gaucher). Ces dernières années ont permis de montrer qu'il existe une surreprésentation de divers cancers,tels que le myélome multiple et le mélanome, dans la MG. Les mécanismes impliqués ne sont cependant pas connus. L'objectif de ces travaux de thèse est de comprendre la survenue des cancers dans la MG.Nous avons pour cela développé un modèle de cancérogenèse dans la MG en utilisant des modèles murins pour rechercher un effet favorisant du micro environnement de la MG sur la survenue de cancers dans cette maladie et de pouvoir étudier les éventuels mécanisme simpliqués.Nos résultats montrent que dans deux modèles murins différents (D409V et D409/null) deMG, la croissance tumorale des cellules de mélanome est augmentée comparée aux contrôles,chez les femelles mais aussi chez les mâles. Nous avons étudié également au niveau cellulaire quels pouvaient être les types cellulaires impliqués. Nous montrons que les lymphocytes NKTne sont pas diminués dans le foie et dans la rate; de plus, les lymphocytes T CD8+ et les cellules NK ne sont pas diminués dans les souris Gaucher par rapport aux contrôles.En conclusion, nous décrivons le premier modèle murin de développement du mélanome dans la maladie de Gaucher. Dans ce modèle, les mécanismes à l'origine d'une croissance accrue du mélanome demeurent à préciser.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Levade, Thierry
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Recherche en Cancérologie de Toulouse (CRCT), UMR 1037
Mots-clés libres :Maladie de Gaucher - Cancer - Cancérogénèse - Sphingolipides - Glucosylcéramide - Souris gaucher - Mélanome
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :17 Sep 2020 16:42