LogoLogo

Merienne, Hugo. Biomécanique et énergétique de la locomotion et du transport de charge chez la fourmi

Merienne, Hugo (2019). Biomécanique et énergétique de la locomotion et du transport de charge chez la fourmi.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
9Mb

Résumé en francais

Lors de cette thèse, nous avons étudié la locomotion chez la fourmi Messor barbarus et la manière dont celle-ci est affectée par la charge transportée. Ce travail recouvre trois aspects de la locomotion : la cinématique des pattes, la dynamique du centre de masse de la fourmi et la dépense énergétique associée à la locomotion. Nous avons porté une attention particulière à l'effet de la taille de la fourmi sur la locomotion ainsi qu'à l'effet de la masse relative de la charge transportée. Ce travail a montré que, lors de la locomotion non chargée, les petites et grosses fourmis n'ont pas le même patron locomoteur, les grosses fourmis s'ajustant au déséquilibre induit par leur tête proportionnellement plus grosse. Pour les fourmis chargées, le patron locomoteur varie peu avec la taille de la fourmi et celles-ci doivent régulièrement s'agripper au substrat avec leurs pattes arrières afin de ne pas basculer vers l'avant. Pour les fourmis non chargées, ou chargées avec de petites charges, la trajectoire du centre de masse lors de la locomotion correspond aux démarches observées chez d'autres insectes. Cependant, une charge de masse relative trop importante rend la locomotion erratique. Enfin, nous avons mesuré le taux métabolique pour différentes fourmis non chargées et chargées avec des charges de masses variables. Les variations du taux métabolique sont cohérentes avec les résultats de la littérature sur d'autres espèces de fourmis. Grâce à ces expériences, nous avons pu calculer le taux auquel les fourmis ramènent de l'énergie à la colonie en fonction de leur masse et de la masse de la graine transportée. Afin de maximiser ce taux, les petites fourmis ont intérêt à récolter de petites graines, alors que les plus grosses fourmis devraient transporter des graines plus lourdes. Les résultats obtenus durant cette thèse permettront de contribuer à une meilleure compréhension de la division du travail, de l'écologie et du comportement d'approvisionnement chez l'espèce Messor barbarus.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Fourcassié, Vincent
Moretto, Pierre
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Recherches sur la Cognition Animale (CRCA), UMR 5169
Mots-clés libres :Fourmis - Locomotion - Transport de charge - Biomécanique - Energétique
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :18 Sep 2020 13:13