LogoLogo

Santiago Bautista, Iris. Étude des propriétés des galaxies dans les structures filamentaires

Santiago Bautista, Iris (2020). Étude des propriétés des galaxies dans les structures filamentaires.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4Mb

Résumé en francais

La composante baryonique de la structure à grande échelle de l'Univers est composée de concentration de gaz et de galaxies, donnant lieu à des groupes, à des amas, à des filaments allongés et à des murs étendus. Ces structures peuvent suivre la distribution de matière noire dans l'Univers. Néanmoins, selon le modèle cosmologique actuel, l'ensemble des matières baryoniques dans l'Univers n'a pas encore été observé. Cependant, les simulations numériques nous suggèrent qu'entre la moitié et deux tiers des parties des baryons sont localisées entre les amas de galaxies et peuplent les structures qui les relient. Les structures les plus concentrées, que nous appelons ici " des systèmes " (i.e. groupes et amas), ont généralement des gaz à haute concentration et une température élevée (1 - 10 keV). Cette température se refroidit en émettant des photons qui sont observables en rayons X. De plus les gaz interagissent avec les photons du fond diffuse cosmologique par l'effet Sunyaev-Zel'dovich (SZ) , observable à longueur d'onde millimétrique. Dans les filamentaires et murs qui sont des structures moins denses, les baryons sont probablement dans un état moins dense et à une température modérée (0.01 - 1 keV). Ces gaz tièdes sont appelés WHIM (Warm Hot Intergalactic Medium). Pendant cette Thèse de doctorat nous étudions les effets environnementaux associés aux différents composants de la structure à grande échelle de l'Univers. Pour les systèmes, l'objectif est la caractérisation du milieu intra amas en utilisant l'effet SZ. Pour cela nous utilisons les observations du satellite Planck et de l'Atacama Cosmological Télescope (ACT) afin d'analyser les profils de pression pour un échantillon d'amas de faible masse. D'autre part, pour l'étude des structures à faible densité (structures filamentaires). Nous avons construit un échantillon de candidats à filaments, cet échantillon se compose des chaînes d'amas reliées en une structure de super amas de galaxies. Notre objectif est de prouver leur nature filamentaire et de caractériser ses composants (galaxies, amas et gaz).

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Pointecouteau, Etienne
Caretta, Cesar
Ecole doctorale:Sciences de l'Univers, de l'environnement et de l'espace (SDU2E)
laboratoire/Unité de recherche :Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP), UMR 5277
Mots-clés libres :Galaxies - Amas - Structure à grande échelle de l'univers - Astrophysique de galaxies - Cosmologie - Évolution des galaxies - Analyse de données
Sujets :Sciences de l'univers
Déposé le :23 Oct 2020 12:35