LogoLogo

Rahabi, Mouna. Les macrophages dans l'inflammation colique, approches expérimentale et translationnelle : impact des récepteurs Dectine-1 et mannose et des peptides Naticol(r)Gut

Rahabi, Mouna (2020). Les macrophages dans l'inflammation colique, approches expérimentale et translationnelle : impact des récepteurs Dectine-1 et mannose et des peptides Naticol(r)Gut.

[img]PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Sciences de Toulouse) - Accès intranet - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
13Mb

Résumé en francais

La maladie de Crohn (MC) et la rectocolite hémorragique (RCH) sont les deux formes principales des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) et sont le résultat de réactions inflammatoires excessives au niveau du système digestif. Bien qu'elles partagent certaines caractéristiques, ces deux entités se distinguent par des différences concernant la prédisposition génétique, les facteurs de risque, et les caractéristiques cliniques, endoscopiques et histologiques. Dans un premier temps, nous nous sommes intéressés au rôle des récepteurs lectines de type C dans l'inflammation colique. Nous montrons que dans un contexte de colite, l'absence de Dectine-1 prévient l'inflammation intestinale, tandis que l'absence du récepteur mannose (RM), l'exacerbe. Ceci a été confirmé dans un modèle expérimental d'exposition au DSS sur souris déficientes pour le RM chez qui nous avons relevé une augmentation marquée de l'expression de Dectine-1. Dectine-1 participe au recrutement des monocytes sanguins, précurseurs des macrophages, sur le site inflammatoire de la muqueuse colique et favorise la production d'IL-1ß de façon leucotriène B4- dépendante. Nous associons donc l'inflammation colique à une activation de l'axe Dectine-1/CCL2/LTA4H et à une régulation négative du RM sur les macrophages de patients atteints de MICI. Par ailleurs, la deuxième partie de notre travail montre que les peptides de collagène de poisson, dont les propriétés anti- inflammatoires ont été décrites dans d'autres contextes pathologiques tels que l'arthrite ou les dérégulations métaboliques, ont un effet bénéfique dans un contexte d'inflammation colique. Le Naticol(r)Gut, nom commercial des peptides de collagène de poisson que nous avons étudiés, régule l'inflammation par effet direct sur la polarisation des macrophages coliques vers un phénotype anti-inflammatoire et anti-oxydant. Par conséquent, nous avons montré que l'administration de Naticol(r)Gut module l'équilibre Th1/Th2 des cellules T CD4 en faveur d'une réponse Th2 et limite l'activation des cellules T CD8 cytotoxiques. L'atténuation du statut inflammatoire de l'intestin généré par l'administration de Naticol(r)Gut entraîne une eubiose intestinale subséquente caractérisée par une limitation du développement des espèces pathobiontes au profit des espèces probiotiques. De plus, nous observons des contributions similaires du Naticol(r)Gut dans la restauration du phénotype anti-inflammatoire, anti-oxydant et immuno-tolérant des monocytes humains de sujets atteints de MICI. Ces deux études appuient le rôle crucial que joue la polarisation des macrophages dans la physiopathologie de l'inflammation colique. Enfin, ce dernier travail appuierait l'effet protecteur du RM, récepteur au collagène, dans la colite.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Coste, Agnès
Alric, Laurent
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire de Pharmacochimie et Pharmacologie pour le Développement (PHARMA-DEV), UMR 152 IRD-UT3
Mots-clés libres :Naticol(r)Gut - Inflammation chronique - Macrophages - Microbiote - Immunité innée - CLR
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :11 Dec 2020 18:12