LogoLogo

Studniarek, Cécilia. Contrôle de l'expression génique par la RNP 7SK

Studniarek, Cécilia (2019). Contrôle de l'expression génique par la RNP 7SK.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
9Mb

Résumé en francais

Le facteur positif de l'élongation P-TEFb stimule l'élongation de la transcription par l'ARN Polymérase II (ARN Pol II) en phosphorylant les facteurs négatifs de l'élongation et le domaine carboxy-terminal (CTD) de l'ARN Pol II. L'activité nucléaire de P-TEFb est contrôlée par la particule ribonucléoprotéique (RNP) 7SK, composée du petit ARN nucléaire 7SK et des protéines Larp7 et MePCE. Avec l'aide d'un dimère de protéines HEXIM1/2, la RNP 7SK séquestre de manière dynamique et réversible une fraction de P-TEFb dans la RNP 7SK/P-TEFb catalytiquement inactive. En dehors de la RNP 7SK, P-TEFb s'associe avec différents facteurs de transcription et cofacteurs avec lesquels il forme des complexes actifs recrutés sur les gènes pour activer leur expression. De nombreux stimuli et stress cellulaires affectant la croissance cellulaire, dont les dommages à l'ADN causés par les UV, induisent la dissociation rapide de la RNP 7SK/P-TEFb, libérant ainsi une fraction conséquente de P-TEFb actif. En plus de son rôle de réservoir nucléaire de P-TEFb, la RNP 7SK/P-TEFb occupe également les régions promotrices de certains gènes pour permettre une libération ciblée de la forme active de P-TEFb et ainsi stimuler la transcription de gènes spécifiques. En utilisant des lignées cellulaires dans lesquelles l'expression de l'ARN 7SK est abolie (cellules KO-7SK), nous avons évalué les conséquences fonctionnelles de la perte de l'ARN 7SK sur la transcription par l'ARN Pol II avant et après induction de dommages à l'ADN par les UV. L'analyse de la transcription naissante par Mammalian Native Elongating Transcript-sequencing (mNET-seq) a révélé que la perte de l'ARN 7SK a peu d'impact sur la transcription par l'ARN Pol II en conditions normales. Cependant, en réponse aux UV, l'activation transcriptionnelle de gènes clé de la réponse aux dommages à l'ADN est compromise dans les cellules KO-7SK alors qu'ils sont rapidement induits dans les cellules contrôles. Etant donné que les niveaux d'activité de P-TEFb dans les lignées contrôle et KO-7SK sont comparables, ces données indiquent que l'activation correcte de ces gènes après irradiation repose sur la fraction de P-TEFb séquestrée au sein de la RNP 7SK. Des expériences supplémentaires suggèrent qu'après irradiation aux UV, P-TEFb est spécifiquement extrait de la RNP 7SK et transféré dans le Super Elongation Complex (SEC), au sein duquel il est recruté sur ces gènes cibles pour stimuler l'entrée de l'ARN Pol II en élongation productive et le recrutement de facteurs d'élongation. En conclusion, nous avons démontré que l'ARN 7SK n'est pas requis pour la viabilité cellulaire en conditions de croissance normales, mais s'avère essentiel pour orchestrer la réponse transcriptionnelle aux dommages à l'ADN générés par les UV.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Kiss, Tamas
Egloff, Sylvain
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire de Biologie Moléculaire Eucaryotes (LBME), UMR 5099
Mots-clés libres :P-TEFb - RNP 7SK - Reprogrammation transcriptionnelle - Pause de l'ARN polymérase II - Réponse au stress
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :19 Mar 2021 10:09