LogoLogo

Camborde, Laurent. Caractérisation fonctionnelle de différents effecteurs candidats de l'oomycete Aphanomyces euteiches, parasite racinaire des légumineuses

Camborde, Laurent (2020). Caractérisation fonctionnelle de différents effecteurs candidats de l'oomycete Aphanomyces euteiches, parasite racinaire des légumineuses.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
11Mb

Résumé en francais

Les oomycètes sont des microorganismes eucaryotes capables d'infecter des plantes ou des animaux. Lors de l'interaction avec leur hôte, les oomycètes produisent des molécules, appelées effecteurs, capables d'interagir avec des composants moléculaires des cellules de l'hôte afin de perturber les réponses de défense et ainsi favoriser le développement du microorganisme. Les Crinklers (CRNs) et les protéines à domaine RxLR représentent les deux grandes familles d'effecteurs cytoplasmiques décrites chez les oomycetes. La grande majorité de ces effecteurs ont cependant un mode d'action encore inconnu. Chez l'oomycète parasite racinaire des légumineuses Aphanomyces euteiches, il apparait que seuls les CRNs sont présents. En se basant sur des travaux précédemment publiés par notre équipe, nous proposons une revue sur le rôle de certains effecteurs engendrant des dommages sur l'ADN des cellules hôtes. De précédent travaux portant sur le Crinkler AeCRN5 ont démontré que cet effecteur possédait un domaine fonctionnel de translocation dans la cellule végétale et impactait fortement la croissance racinaire. Mes travaux révèlent que cet effecteur se lie à l'ARN de la cellule hôte et perturbe la biogenèse de petits ARN impliqués dans la défense ou dans la croissance de la plante. De plus, nous avons pu mettre en évidence une nouvelle classe d'effecteurs potentiels composée de petites protéines sécrétées appelées SSP, spécifiques d'Aphanomyces euteiches. Les premières analyses sur ces SSP ont montré que AeSSP1256 augmente la sensibilité de la plante hôte. L'analyse fonctionnelle de cet effecteur a révélé que AeSSP1256 est capable de se lier à l'ARN ainsi qu'à une RNA helicase de la plante, perturbant son activité et engendrant un stress nucleolaire, perturbant la biogénèse des ribosomes. Ces travaux mettent en évidence que les acides nucléiques peuvent être la cible de différents types d'effecteurs et démontrent que deux effecteurs de familles différentes sont capables de se lier aux ARN afin de perturber des mécanismes de défense et de croissance de la plante, favorisant le développement du microorganisme.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Gaulin, Elodie
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire de Recherche en Sciences Végétales (LRSV), UMR 5546
Mots-clés libres :Oomycètes - Effecteurs - Noyau - Dommages à l'ADN - Protéines liant l'ARN - Crinklers - Petites protéines sécrétées
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :02 Apr 2021 15:32