LogoLogo

Bourgeaud, Luana. Histoire évolutive et potentiel adaptatif : une approche éco-évolutive de la vulnérabilité des espèces aux changements climatiques

Bourgeaud, Luana (2020). Histoire évolutive et potentiel adaptatif : une approche éco-évolutive de la vulnérabilité des espèces aux changements climatiques.

[img]PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Sciences de Toulouse) - Accès intranet - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
16Mb

Résumé en francais

Comprendre les processus influençant la distribution géographique des espèces est un des objectifs en écologie et il revêt actuellement un intérêt particulier puisque le changement climatique causé par les activités humaines entraine la redistribution des espèces à la surface du globe. Dans ce contexte, nous avons exploré la dynamique temporelle de la niche climatique (ensemble des exigences climatiques d'une espèce) dans le but de déterminer la capacité des espèces à faire face aux changements climatiques. Pour cela, nous nous sommes intéressés aux taux de changements de niches climatiques passés qui décrivent les changements de niches climatiques survenus au cours de l'histoire évolutive des espèces faisant alors l'hypothèse que les changements climatiques passés pourraient refléter les changements climatiques actuels. Suite à la reconstruction d'une phylogénie datée pour 12616 espèces de poissons, nous avons compilé des données climatiques et de distributions afin d'estimer pour chaque espèce les taux de changements de niches climatiques passés. Dans un premier projet, nous avons étudié les facteurs influençant les taux de changements de niches climatiques passés dans les milieux aquatiques. Nous avons en particulier confirmé que les taux de changements de niches climatiques passés sont plus forts vers les latitudes les plus hautes. Nous avons également discuté des différences entre les écosystèmes marins et d'eau douce. Dans un deuxième projet, nous avons corrélé les taux de changements de niches climatiques avec des mesures de déplacements d'aires de distribution contemporains. Nous avons montré que les taux de changements de niches climatiques sont positivement associés aux déplacements d'aires de distribution contemporains chez les poissons marins. Nos résultats suggèrent que l'influence des taux de changements de niches climatiques passés et plus généralement de l'histoire évolutive des espèces sur leurs réponses aux changements climatiques actuels doit être explorée plus amplement pour définir comment ce domaine pourra informer la conservation de la biodiversité.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Grenouillet, Gaël
Murienne, Jérôme
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire Evolution et Diversité Biologique, UMR 5174
Mots-clés libres :Niche climatique - Taux d'évolution - Changement climatique - Capacité d'adaptation - Déplacement d'aire de distribution - Poisson
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :28 Apr 2021 14:33