LogoLogo

Vigneau, Guillaume. Étude et modélisation d'un système de transmission d'énergie par couplage inductif pour des systèmes électroniques dans l'environnement automobile

Vigneau, Guillaume (2016). Étude et modélisation d'un système de transmission d'énergie par couplage inductif pour des systèmes électroniques dans l'environnement automobile.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
11Mb

Résumé en francais

Actuellement, les systèmes permettant de transférer de l'énergie dans le but de recharger les accumulateurs d'appareils électroniques sans l'emploi de câble se démocratisent davantage chaque jour. On comprend donc bien l'intérêt de tels systèmes dans des environnements embarqués et confinés tels que l'habitacle d'un véhicule. Le principe de l'induction magnétique réside dans un transfert de flux magnétique entre deux antennes inductives. Le champ magnétique servira de vecteur au transport d'une puissance électrique, puisque c'est au travers de cette création de flux magnétique que sera échangée ou transférée la puissance d'un émetteur vers un récepteur. Un tel système d'émission-réception de puissance utilisant le principe d'induction magnétique contient un émetteur, des antennes (bobines) inductives couplées et un récepteur. Un premier chapitre sera donc consacré à l'étude des antennes d'un point de vue théorique et technologique. Des modèles électromagnétiques d'antennes inductives seront développés, et après validation par corrélation avec des mesures électriques et électromagnétiques, ils seront employés au travers d'intenses simulations électromagnétiques. Ceci afin de montrer l'impact des paramètres définissant ces antennes inductives sur leurs comportements électrique et électromagnétique. Une fois les antennes inductives optimisées et leurs paramètres clés identifiés, on étudiera dans un deuxième temps les effets de l'induction magnétique lorsque qu'une antenne d'émission et une autre de réception sont présentées ensembles et mises en condition de transfert d'énergie. On mettra donc en évidence le principe de couplage magnétique entre les antennes ainsi que la notion de rendement de puissance appelé aussi efficacité de liaison. Les différents paramètres des antennes seront là aussi caractérisés afin d'étudier leur influence sur le transfert d'énergie inductif. Le tout illustré de la même manière que précédemment, en s'appuyant sur d'intenses simulations électromagnétiques et des modèles validés par rapport à différentes méthodes de mesure. Ceci dans le but de comprendre les mécanismes de fonctionnement et d'optimisation d'un système de transfert d'énergie par induction magnétique ainsi que de proposer des règles générales de conception d'antennes inductives. Dans un troisième temps, on présentera les différents étages électroniques composant les systèmes de transfert d'énergie inductif. Une partie sera dédiée à la définition du point de vue système des éléments constituant la chaine complète d'émission et de réception. La conception, l'optimisation et la mesure des amplificateurs de puissance utilisés au niveau de l'émetteur seront également présentés. En effet, ces systèmes doivent être suffisamment performants afin de transférer des puissances capables d'alimenter des appareils électroniques de type téléphones tout en ayant un bilan de puissance efficace avec des pertes limitées. A partir de modèles de circuits émetteur et récepteur et en s'appuyant sur des simulations circuits, nous estimerons les bilans de puissances afin d'évaluer les performances et les limites des différents systèmes. Ces simulations une fois validées par mesures permettront de quantifier l'efficacité du transfert de puissance et proposer des voies d'optimisation. Ces systèmes et technologies sont de plus en plus utilisés pour l'électronique grand public et il existe actuellement plusieurs standards régissant le transfert d'énergie inductif. Les différentes études présentées dans cette thèse seront donc orientées vers ces différentes normes, et des analogies seront réalisées tout le long du mémoire afin de mettre en exergue leurs différents principes de fonctionnement.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Takacs, Alexandru
Cheikh, Mohamed
Ecole doctorale:Génie électrique, électronique, télécommunications (GEET)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire d'Analyse et d'Architecture des Systèmes (LAAS) - CNRS
Mots-clés libres :Méthodologie de co-simulation - Modélisation et simulation électromagnétique - Plateforme de chargement inductif - Systèmes électroniques pour automobile - Transfert d'énergie sans fil
Sujets :Electricite, électronique, automatique
Déposé le :15 Oct 2021 11:11