LogoLogo

Chen, Qian. Pathogenèse de l'infection par le virus Zika et le virus de l'hépatite E à l'interface mère-foetus

Chen, Qian (2019). Pathogenèse de l'infection par le virus Zika et le virus de l'hépatite E à l'interface mère-foetus.

[img]PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Sciences de Toulouse) - Accès intranet - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
12Mb

Résumé en francais

Le placenta fœtal est un organe autonome et transitoire qui relie le fœtus à sa mère. Il assure l'échange des nutriments, des lipides et de l'oxygène, indispensables au développement du fœtus. Le placenta est ancré à la muqueuse de la paroi utérine, appelé decidua basalis, et relié au fœtus par le cordon ombilical. L'invasion des trophoblastes extravilleux depuis la pointe des villosités choriales placentaires jusqu'à la decidua maternelle et le remodelage des artères spiralées maternelles sont des étapes cruciales pour la mise en place et le développement de l'interface mère-fœtus. Malgré le fait que le placenta assure une protection robuste, certains agents pathogènes qui infectent la mère peuvent surmonter sa fonction de barrière et accéder au compartiment fœtal. Par exemple, de nombreux membres des agents pathogènes TORCH (Toxoplasma gondii, Others, Rubella virus, Cytomegalovirus et Herpes simplex virus) peuvent être à l'origine d'infections congénitales. De même, l'émergence d'une infection congénitale par le virus Zika (ZIKV) et le virus de l'hépatite E (VHE) a été clairement associée à une mortalité et une morbidité élevées pendant la grossesse. Dans ce contexte, l'objectif de mes études doctorales a été de comprendre la pathogenèse de l'infection par le ZIKV et le VHE à l'interface mère-fœtus. Afin de mieux comprendre la pathogenèse induite par le ZIKV sur cette structure cardinale de l'interface mère-fœtus, nous avons étudié l'impact du ZIKV sur le métabolisme placentaire au premier trimestre. Nous avons démontré que le ZIKV perturbe l'homéostasie des lipides placentaires afin de favoriser la formation de gouttelettes lipidiques et d'induire des réarrangements de la membrane intracellulaire, offrant ainsi un environnement optimal pour la réplication virale. La reprogrammation métabolique placentaire par ZIKV est clairement associée à un dysfonctionnement du réseau de mitochondries. En outre, l'infection par le ZIKV modifie l'équilibre du microenvironnement afin de réguler la réponse inflammatoire, ce qui pourrait nuire davantage à la fonction de barrière du placenta. Dans l'ensemble, cette première partie de mon travail de thèse suggère que l'infection par le ZIKV interfère avec le métabolisme des lipides de l'hôte et entraîne des troubles de la grossesse. Dans la seconde partie de ma thèse, j'ai contribué à l'identification de la pathogenèse du VHE à l'interface mère-fœtus. En comparant les génotypes 1 et 3 du VHE (VHE-1 et VHE-3), nous avons démontré que le virus hautement pathogène VHE-1 est associé à une forte réplication virale, à une altération du sécrétome local et à des lésions graves de la decidua maternelle et du placenta fœtal. Afin de mieux comprendre le rôle de l'activation immunitaire maternelle dans la pathogenèse du VHE, nous avons construit des lentivecteurs pour exprimer de façon stable les protéines ORF2 et ORF3 de HEV-1 et HEV-3 dans différents modèles cellulaires. La distribution des protéines virales a été bien caractérisée dans les cellules Hela et HepG2. L'activation des cellules Natural Killer (NK) a été étudiée dans un système de co-cultures avec les cellules Hela transduites. Des expériences préliminaires ont démontré que les cellules NK activées engagent une synapse immunologique avec des cellules cibles qui expriment à la fois les protéines ORF2 et ORF3 de HEV-3. Ces outils seront utilisés pour étudier la réponse immunitaire maternelle, en particulier sur le rôle des cellules NK déciduales dans la pathogenèse des VHE. En conclusion, mon travail de thèse fournit des informations importantes sur les mécanismes de la pathogenèse du ZIKV et du VHE-1 pendant la grossesse et présente un nouveau modèle expérimental pour étudier les infections congénitales et tester de nouvelles stratégies thérapeutiques visant à soutenir la grossesse humaine.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Jabrane-Ferrat, Nabila
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Physiopathologie de Toulouse-Purpan (CPTP), UMR 1043
Mots-clés libres :Interface materno-fœtale - Grossesse - Infection congénitale - Virus Zika - Virus de l'hépatite E - Métabolisme
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :29 Oct 2021 17:41