LogoLogo

Héraud, Jordan. Approches stochastiques des corrélations dynamiques au delà des méthodes de champ-moyen

Héraud, Jordan (2020). Approches stochastiques des corrélations dynamiques au delà des méthodes de champ-moyen.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2880Kb

Résumé en francais

Cette thèse explore quatre questions autour de la relaxation électronique des systèmes moléculaires hors équilibres qui n'est pas prise en compte dans les théories de champ moyen quantique. Les méthodes de dissipation étudiées sont : la méthode stochastique (STDHF), sa version moyennée Average Stochastic TDHF (ASTDHF), la méthode champ-moyen étendue Extended TDHF (ET- DHF), l'approximation en temps de relaxation (RTA) et la méthode multi-configurationnelle (MCTDHF). La mise en compétition des effets d'ionisation et de dissipation montre que la méthode ASTDHF réduit significativement l'émission d'électron vers l'extérieur alors que STDHF donne une émission comparable à une émission TDLDA. Pour une excitation à résonance plasmon, les deux méthodes ne réduisent pas l'émission, mais permettent la construction des corrélations résiduelles. Le signal dipolaire s'amortit. L'étude des instabilités de champ moyen met en évidence une perturbation numérique qui permet d'explorer l'instabilité physique des systèmes, quelle que soit la dimension du problème. Il est possible de corriger les propriétés de symétrie du système sans remettre en cause les corrélations électroniques construites de manière incohérente. La méthode MCTDHF est comparée aux méthodes stochastiques. Cette comparaison se limite aux temps très courts avec un nombre d'états électroniques restreint. Il est montré que les corrélations initiales peuvent être construites par STDHF et ASTDHF avec une bonne fidélité. L'application des méthodes stochastiques aux systèmes tridimensionnels réalistes est introduite. Les résultats sur un agrégat de sodium confirment les observations faites sur les systèmes modèles 1 D. Les méthodes stochastiques donnent des résultats pertinents. Mais pour comparer précisément avec la RTA, un ajustement des paramètres numériques et un effort de calcul supplémentaire sont attendus. Un bilan énergétique montre une différence notable de l'évolution de l'énergie interne entre STDHF et les autres méthodes.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Suraud, Éric
Ecole doctorale:Sciences de la matière (SdM)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire de Physique Théorique - Toulouse (LPT), UMR 5152
Mots-clés libres :Champ-moyen - TDDFT - Instabilité - Dissipation - Relaxation - Agrégats - Corrélations dynamiques
Sujets :Physique
Déposé le :02 Dec 2021 10:42