LogoLogo

Esquerré, Michael. Influence des lymphocytes T CD4+ CD25+ régulateurs sur la dynamique de formation de la synapse immunologique entre un lymphocyte T CD4+ effecteur et une cellule présentatrice d'antigène

Esquerré, Michael (2007). Influence des lymphocytes T CD4+ CD25+ régulateurs sur la dynamique de formation de la synapse immunologique entre un lymphocyte T CD4+ effecteur et une cellule présentatrice d'antigène.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2835Kb

Résumé en francais

La rencontre entre un lymphocyte T et une cellule présentatrice d'antigène (CPA) est un évènement central dans l'initiation et le développement de la réponse immunitaire adaptative. L'interaction entre ces deux cellules entraîne de nombreuses réorganisations moléculaires au niveau de l'aire de contact intercellulaire conduisant à la formation d'une structure dynamique et spécialisée remplissant diverses fonctions biologiques : la Synapse Immunologique (SI). Cette interaction permet à un lymphocyte T CD4+ helper (TH) de s'activer et de mettre en place une signalisation intracellulaire nécessaire à la production de cytokines. Le second aspect crucial de cette interaction consiste en la polarisation de la machinerie sécrétoire du lymphocyte TH vers la CPA permettant ainsi une activation sélective de la CPA présentant l'antigène spécifique et donc une amplification sélective de la réponse immunitaire. Les lymphocytes T CD4+ CD25+ régulateurs naturels (Treg) jouent un rôle capital dans le maintien de la tolérance périphérique au soi, leur absence conduisant au développement de syndromes lymphoprolifératifs auto-immuns. Les Treg sont également impliqués dans le contrôle des réponses immunitaires anti-infectieuses et ont un rôle délétère lors des réponses immunitaires anti-tumorales. Différents mécanismes de régulation impliquant le contact cellulaire ou bien la sécrétion de molécules effectrices solubles ont à ce jour été décrits. Mon travail de thèse a été de déterminer si les Treg humains pourraient inhiber les réponses immunitaires en altérant la polarisation des lymphocytes TH vers les CPA. Afin de répondre à cette question, nous avons utilisé des approches de microscopie confocale afin de visualiser un Treg et un lymphocyte TH interagissant simultanément avec une même CPA. Nous avons pu observer que les Treg inhibent la polarisation de la machinerie sécrétoire des lymphocytes TH (appareil de Golgi et cytosquelette de tubuline) vers la CPA via la production locale de TGF-bêta. L'obtention de ces résultats nous a permis d'identifier un nouveau mécanisme de suppression, qui pourrait permettre de mieux appréhender l'incroyable potentiel des Treg à réguler finement les réponses immunitaires.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Valitutti, Salvatore
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM)
Mots-clés libres :Synapse Immunologique - Lymphocytes T régulateurs - microscopie confocale - TGF-beta
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :11 Dec 2007 10:26