LogoLogo

Dawra, Michella. Valorisation des extraits de plantes médicinales endémiques au Moyen-Orient : caractérisation chimique et propriétés biologiques (inhibition d'enzymes, de cellules cancéreuses et de souches bactériennes)

Dawra, Michella (2021). Valorisation des extraits de plantes médicinales endémiques au Moyen-Orient : caractérisation chimique et propriétés biologiques (inhibition d'enzymes, de cellules cancéreuses et de souches bactériennes).

[img]PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Sciences de Toulouse) - Accès intranet - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
5Mb

Résumé en francais

Malgré sa superficie relativement réduite (10452 Km2), la flore végétale libanaise possède un très haut niveau de biodiversité et un taux d'endémisme élevé. Au sein du bassin méditerranéen qui est riche en diversification, la région libanaise est considérée comme un "point chaud régional" à part entière. Vu que les recherches scientifiques sur les molécules d'intérêt des plantes Libanaises ont été focalisées sur les composés volatiles (huiles essentielles), les molécules non-volatiles sont très peu exploitées et rarement publiées. Par la suite, l'intérêt de cette étude a été de réaliser un criblage phytochimique et biologique des extraits de sept espèces de plantes endémiques: Stachys ehrenbergii Boiss., Stachys nivea Labill, Cousinia libanotica D.C., Berberis libanotica C. K. Shneider, Origanum ehrenbergii Boiss., Origanum syriacum L. et Salvia fruticosa Miller. Une extraction par macération à froid avec des solvants à polarité croissante a été réalisée (cyclohexane, dichlorométhane, acétate d'éthyle et méthanol). La famille des polyphénols totaux a été dosée. Il s'est avéré qu'elle contribue majoritairement au pouvoir antioxidant concrétisé par la mesure de la capacité des extraits a inhibé le radical DPPH. L'identification des molécules des extraits a été effectuée selon les analyses HPLC-DAD et GC-MS. Des molécules phénoliques, des dérivés méthoxyphénols, des stérols, des flavonoïdes et des acides gras ont été confirmés. Les activités anti-Alzheimer (anti-acétylcholinestérase), anti-xanthine oxydase (anti-XOD), anti-inflammatoire (anti-15 lipooxygénase), cytotoxique (inhibition de la prolifération des lignées cellulaires HCT-116 ; MCF-7 et Caco-2) et antibactérienne ont été testées et uniquement celles qui ont montré des résultats significatifs ont été listées. L'extrait O. ehrenbergii-Dcm a montré une activité antibactérienne importante contre les souches de Listeria monocytogenes (MIC= 4-10 µg/mL). L'extrait S. fruticosa-Dcm a été responsable d'une activité cytotoxique significative contre les lignées de Caco-2 (CI_50= 24.0 µg/mL) et HCT-116 (CI_50= 19.7 µg/mL). L'extrait cyclohexane de C. libanotica a inhibé la prolifération de la lignée cellulaire cancéreuse Caco-2 de 46.5%. L'organe fruit de la partie aérienne de B. libanotica extrait par le Dcm a inhibé l'enzyme AChE de 65.3% à 50 µg/mL. A cette même concentration, l'inhibition de l'AChE avec les extraits de S. ehrenbergii et S. nivea a varié entre 52 et 62%. L'extrait méthanolique d'O. syriacum a réussi à piéger 49.6% du DPPH.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Bouajila, Jalloul
Nehme, Nancy
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire de Génie Chimique (LGC), UMR 5503
Mots-clés libres :Extraits - Plantes endémiques orientales - Antioxydant - Anticancéreux - Antibactérien - Anti-AChE - Anti-XOD - Anti-15LOX
Sujets :Chimie
Déposé le :16 Dec 2021 12:29