LogoLogo

Revet, Alexis. Consommation de psychotropes et de soins en santé mentale à la suite d'un événement traumatique de masse : une approche pharmaco-épidémiologique centrée sur l'enfant et l'adolescent à partir du Système National des Données de Santé

Revet, Alexis (2021). Consommation de psychotropes et de soins en santé mentale à la suite d'un événement traumatique de masse : une approche pharmaco-épidémiologique centrée sur l'enfant et l'adolescent à partir du Système National des Données de Santé.

[img]PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Sciences de Toulouse) - Accès intranet - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
10Mb

Résumé en francais

Contexte : Les données sur l'utilisation des soins de santé mentale en population pédiatrique après une attaque terroriste sont relativement limitées. De plus, plusieurs études ont mis en évidence la complexité et les variations temporelles dans l'utilisation des services de santé mentale et des psychotropes après un attentat. L'objectif principal de cette thèse est d'évaluer l'impact à court et moyen terme chez les enfants et les adolescents de l'attaque terroriste du 14 juillet 2016 à Nice en termes d'utilisation des ressources de santé mentale, à partir des données du Système National des Données de Santé (SNDS), l'une des plus importantes bases de données médico-administratives du monde. Méthodes et résultats : Nous avons d'abord réalisé une revue systématique (PROSPERO CRD42021225296) pour décrire l'utilisation du SNDS pour la recherche dans le champ de la santé mentale. Au total, 152 études, sélectionnées parmi 15 265 articles examinés lors de la phase de screening, ont été analysées en détail. Cette revue systématique a mis en évidence une exploitation relativement faible de la base de données du SNDS dans le domaine de la recherche en santé mentale au regard des possibilités qu'elle offre, avec un faible nombre d'études méthodologiques et un net retard dans certains domaines comme les études épidémiologiques ou d'économie de la santé, et dans des populations spécifiques, en particulier les enfants et les adolescents. Nous avons identifié trois études qui ont utilisé le SNDS pour examiner l'impact de trois catastrophes : la canicule d'août 2003, la tempête Xynthia de 2010 et une catastrophe industrielle. Cependant, ces trois études étaient centrées sur les adultes et les données chez les enfants et les adolescents font défaut. De plus, il n'y avait pas d'étude portant sur des attentats terroristes et ces études analysaient uniquement la consommation de psychotropes et ne considéraient pas la consommation globale de soins (étude numéro 1). Nous avons ensuite mené une étude quasi-expérimentale avec utilisation de séries témoins pour estimer l'impact à court et moyen terme sur la consommation de psychotropes dans le département des Alpes-Maritimes, après l'attentat au camion-bélier du 14 juillet 2016 à Nice. Nous avons utilisé des modèles de type autoregressive integrated moving average (ARIMA) pour réaliser une analyse de séries temporelles interrompues trimestrielles du 1er janvier 2012 au 31 décembre 2018, afin d'examiner la consommation de psychotropes dans les Alpes-Maritimes par rapport à trois départements témoins. Entre 2012 et 2018, nous avons observé une diminution globale de la prévalence d'utilisation des médicaments psychotropes chez les adultes, et chez les enfants et adolescents, dans les départements témoins uniquement, contrastant avec une augmentation (+8%) dans les Alpes-Maritimes, particulièrement marquée en 2017 et 2018. Le seul écart visuellement détectable entre les valeurs prédites et observées concernait l'incidence d'utilisation des psychotropes chez les enfants et les adolescents (modèle ARIMA (0,1,1) x (1,1,0)4 avec un test de Box-Ljung non significatif [khi² = 11,343 ; df = 24 ; p = 0,986]). Cette différence visuelle n'était pas statistiquement significative pour le changement de pas (estimation ± erreur standard [SE] = 0,187 ± 0,228 ; p = 0,413) ou le changement de pente (estimation ± SE = 0,020 ± 0,056 ; p = 0,724) (étude numéro 2). Enfin, nous avons développé le protocole de l'étude PaEDiatric IMPact of terrorist AttaCks in general populaTion (PEDIMPACT) visant à évaluer l'impact à court et moyen terme chez les enfants et les adolescents de l'attaque terroriste de Nice du 14 juillet 2016 sur l'utilisation globales des ressources en santé mentale, c'est-à-dire : 1) l'utilisation de médicaments psychotropes ; 2) les hospitalisations liées à la santé mentale ; et 3) les visites ambulatoires (étude numéro 3).

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Lapeyre-Mestre, Maryse
Bui, Eric
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre d'investigation clinique de Toulouse (CIC 1436)
Mots-clés libres :Système National des Données de Santé (SNDS) - Pharmaco-épidémiologie - Traumatisme de masse - Attaque terroriste - Utilisation de médicaments psychotropes - Utilisation des services de soins en santé mentale - Enfants et adolescents - Étude quasi-expérimentale - Série chronologique - Modèle ARIMA
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :21 Jan 2022 13:03