LogoLogo

Boussac, Mathilde. Impact de la personnalité sur la qualité de vie dans la maladie de Parkinson au stade des fluctuations motrices

Boussac, Mathilde (2021). Impact de la personnalité sur la qualité de vie dans la maladie de Parkinson au stade des fluctuations motrices.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
8Mb

Résumé en francais

Avec l'évolution de la maladie de Parkinson, la prise chronique de traitements dopaminergiques entraine l'apparition de fluctuations motrices chez les patients ce qui dégrade fortement leur Qualité de Vie (QdV). En conséquence, de nouveaux traitements dits de seconde ligne, comme la Stimulation Cérébrale Profonde des Noyaux Sous-Thalamiques (SCP-NST) ou la Perfusion Continue Sous-cutanée d'Apomorphine (CSAI), peuvent être proposés aux patients. Leur efficacité clinique est globalement reconnue, néanmoins aucune étude contrôlée randomisée n'a permis de comparer ces deux prises en charge pour lesquelles nous n'avons à ce jour identifié aucun facteur prédictif d'amélioration post-traitement. Ainsi, le principal objectif de ce travail de thèse était d'étudier l'impact des dimensions de personnalité sur l'amélioration de la QdV après ces traitements de seconde ligne chez des patients parkinsoniens au stade des fluctuations motrices. Pour ce faire, deux études ont été réalisées : 1) l'étude PSYCHO-STIM sur la SCP-NST, et 2) l'étude PSYCHO-PERF sur la CSAI. Ces deux études, subdivisées en différents sous-objectifs, ont permis : 1) de valider l'utilisation du questionnaire de personnalité le TCI ("Temperament and Character Inventory") dans une cohorte de patients atteints de maladie de Parkinson ; 2) de révéler une possible évolution de la personnalité des patients parkinsoniens au cours du temps ; et 3) d'identifier différentes associations entre dimensions de personnalité et QdV en prétraitement et en post-traitement après la SCP-NST et la CSAI. Ainsi, le TCI est adapté pour étudier la personnalité dans la MP où il présente de bonnes propriétés psychométriques. Il a permis de confirmer que les patients parkinsoniens présentaient une personnalité spécifique qui semble aussi changer avec l'évolution de la maladie. De plus, "l'Evitement du Danger" est associé à une moins bonne QdV chez les patients fluctuants, alors que "l'Auto-Détermination" prédit d'une meilleure QdV chez les patients en attente de SCP-NST. Enfin, deux dimensions de personnalité en préopératoire telles que la "Recherche de la Nouveauté" et la "Coopérativité" sont associées à une plus grande amélioration de QdV au décours de la SCP-NST ; alors qu'uniquement la "Dépendance à la Récompense" semble prédictive d'une meilleure amélioration de QdV après la CSAI. Ces résultats renforcent ainsi l'importance de la prise en compte de facteurs individuels lors de la mise en place de ces traitements de seconde génération auprès des patients parkinsoniens : les dimensions de personnalité pourraient alors être utilisées comme facteurs prédictifs d'amélioration de QdV après SCP-NST ou CSAI, en pratique clinique. Ce travail de thèse pourrait aussi déboucher sur la mise en place de programmes spécifiques d'éducation thérapeutique chez des patients ayant des dimensions de personnalité pouvant conduire à un risque de moins bonne réponse de QdV au décours de ces traitements de seconde ligne.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Brefel-Courbon, Christine
Arbus, Christophe
Ecole doctorale:Comportement, langages, éducation, socialisation, cognition (CLESCO)
laboratoire/Unité de recherche :Toulouse Neurolmaging Center ToNIC, UMR 1214
Mots-clés libres :Maladie de Parkinson - Personnalité - Qualité de vie - Fluctuations motrices - Stimulation cérébrale profonde des noyaux sous-thalamiques - Perfusion continue sous-cutanée d'apomorphine
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :22 Apr 2022 09:32