LogoLogo

Laklai, Hanane. Mécanismes anti-angiogéniques du récepteur de la somatostatine SST2, dans le cancer du pancréas : implication de la thrombospondine-1 et du TGF-beta

Laklai, Hanane (2009). Mécanismes anti-angiogéniques du récepteur de la somatostatine SST2, dans le cancer du pancréas : implication de la thrombospondine-1 et du TGF-beta.

[img]PDF (L'auteur ne souhaite pas la mise en ligne de sa thèse. L'exemplaire papier peut être consulté ou emprunté à la BU Sciences de Toulouse.) - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
98Kb

Résumé en francais

L'expression du récepteur de somatostatine sst2, un médiateur critique de l'effet antiprolifératif de la somatostatine, est perdue dans la plupart des adénocarcinomes pancréatiques humains. Lorsqu'il est réexprimé dans les cellules cancéreuses pancréatiques, sst2 agit comme un suppresseur de tumeur en inhibant la croissance et l'angiogenèse tumorale. L'objectif de ma thèse était d'identifier les mécanismes moléculaires impliqués dans l'effet anti-angiogénique du récepteur sst2. Nous avons identifié la protéine anti-angiogénique TSP-1 comme cible de sst2 dont l'expression est augmentée dans les cellules cancéreuses pancréatiques exprimant sst2. Nos résultats ont mis en évidence le rôle critique de la TSP-1 dans l'effet anti-tumoral et anti-angiogénique du récepteur sst2, notamment in vivo sur le modèle de la CAM. TSP-1, exerce un effet anti-angiogénique direct sur les cellules endothéliales environnantes en induisant leur apoptose, et indirect en séquestrant et en inhibant ainsi l'action du VEGF, un facteur angiogénique sécrété par la tumeur pancréatique. D'autre part, nous avons démontré, sur des coupes de cancers humains (tissue microarrays), que sst2 et TSP-1 joueraient un rôle de rétrocontrôle négatif freinant la carcinogenèse pancréatique. Un autre mécanisme sous-jacent à l'effet anti-angiogénique de sst2 implique l'inhibition par ce récepteur de l'activation du facteur pro-angiogénique TGF-beta1 (Transforming growth factor -ß1) dans les cellules BxPC-3. Ce mécanisme implique l'inhibition, par sst2, de l'expression de la métalloprotéinase matricielle-9 (MMP-9), qui est une protéase impliquée dans le clivage de la forme latente du TGF-beta1 en une forme active

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Susini , Christiane
Bousquet, Corinne
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Institut de Médecine Moléculaire de Rangueil (I2MR), INSERM U858
Mots-clés libres :Cancer du pancréas - Somatostatine - SST2 - Angiogenèse
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :18 Dec 2009 15:45