LogoLogo

Renaud, Nicolas. Calculateurs quantiques hamiltoniens : vers une analyse symbolique des circuits quantiques

Renaud, Nicolas (2009). Calculateurs quantiques hamiltoniens : vers une analyse symbolique des circuits quantiques.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4Mb

Résumé en francais

La constante miniaturisation des transistors, éléments de base de l'électronique moderne, nous force à envisager le cas limite ou ces éléments ne seront constitués que d'une seule molécule ou d'un seul atome. Ne pouvant pas aller plus loin dans la miniaturisation, une solution doit être trouvée pour continuer d'augmenter la puissance de calcul contenue sur une surface donnée. Une des réponses possibles est de faire réaliser à cette molécule ou plus généralement ce système quantique, une fonction Booléenne complexe. La solution étudiée lors de cette thèse consiste à encoder les données logiques d'entrées dans des paramètres bien définit du Hamiltonien du système. Cet Hamiltonien dirigeant la trajectoire du système, déclenchée par sa préparation dans un état non stationnaire, la valeur des données logiques ont un impact direct sur son comportement dépendant du temps. Elles peuvent ainsi forcer cette trajectoire à atteindre un état cible, ou augmenter ou diminuer la fréquence effective d'oscillation dans une direction donnée de l'espace de Hilbert. Ces deux caractéristiques, la distance et la fréquence, peuvent ainsi être utilisées pour encoder la sortie de la fonction logique. Nous avons mis en évidence des règles d'architecture permettant de construire un système quantique à partir de la table de vérité de la fonction logique que l'on souhaite que le système réalise. Grâce à la relation existant entre la fréquence effective d'oscillation et le coefficient de transmission du système, la sortie de la fonction logique peut être mesurée au travers de l'intensité du courant tunnel parcourant le système. Ces règles d'architecture ont ensuite étés appliquées à des Hamiltoniens modélisant par exemple le réseau pi d'une molécule aromatique fonctionalisée permettant ainsi l'implantation de fonctions logiques dans des systèmes physiques simples. D'autres solutions ont également étés étudiées, comme la structuration d'un mono-feuillet de graphène ou encore la modification d'une surface semi-conductrice passivée. Ce travail de thèse met donc en évidence les règles d'architectures, issues de l'analyse symbolique de la réponse du système, permettant l'implantation simple d'une fonction logique dont la sortie est mesurée grâce au courant tunnel parcourant par exemple une molécule unique connectée à des électrodes métalliques.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Joachim, Christian
Ratner, Mark
Amand, Thierry
Ecole doctorale:Sciences de la matière (SdM)
laboratoire/Unité de recherche :Centre d'Elaboration de Matériaux et d'Etudes Structurales (CEMES), UPR 8011
Mots-clés libres :Electronique Moléculaire - Fonction logique - Calcul parallèle - Jonction tunnel - Traitement de l'information
Sujets :Physique
Déposé le :01 Apr 2010 13:20